Et si l’îlot de cherté était bénéfique?

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les prix sont surfaits en Suisse. Les fabricants étrangers n’essaient même plus de le cacher. Il suffit de regarder l’étiquette de certains vêtements pour que cette vérité criante vous saute au visage. Mais ce que cette inscription ne dit pas, c’est que cumulées, ces différences atteignent la somme vertigineuse de 50 milliards par année.

Certains fournisseurs aiment tant profiter de notre pouvoir d’achat qu’ils vont jusqu’à interdire les livraisons en Suisse. Pourquoi laisser le client s’en tirer à bon compte, alors que l’on peut le plumer aisément en Suisse?

Du coup, ils sont nombreux, les consommateurs, à faire leurs emplettes hors de nos frontières. Là aussi, le montant donne le tournis. Le tourisme d’achat, ce sont 10 milliards par an.

Difficile dès lors de trouver à redire à une initiative qui veut la fin de cet îlot de cherté. Difficile aussi de saisir les raisons de ceux qui le tolèrent.

Un coup d’œil dans le rétroviseur permet de mieux comprendre ce statu quo. Lors du débat sur la Loi sur les cartels en 2014, Coca-Cola avait menacé de quitter le pays; 900 emplois étaient sur la sellette. Alors que les coûts de production et les salaires sont plus élevés en Suisse, le géant ne voyait pas pourquoi il devrait vendre ses produits aux mêmes tarifs qu’à l’étranger.

Face aux menaces, le parlement avait fini par abandonner l’ouvrage. Le peuple lui demande de le remettre sur le métier. Entre porte-monnaie et places de travail, c’est un nouveau débat abstrus qui commence. (24 heures)

Créé: 12.12.2017, 23h08

Florent Quiquerez, rubrique Suisse

Articles en relation

Une initiative veut en finir avec l’îlot de cherté suisse

Consommation Une alliance veut la peau des cartels qui font exploser les prix des produits importés. Trois entrepreneurs racontent leur vécu. Plus...

Le peuple votera sur l'«îlot de cherté» suisse

Initiative Le comité derrière l'initiative populaire «Stop à l'îlot de cherté - pour des prix équitables» a déposé mardi à Berne son texte. Plus...

Nouvel assaut contre l’îlot de «cherté» helvétique

Initiative L’initiative visant à lutter contre les prix trop élevés en Suisse est lancée. Les fournisseurs étrangers sont dans la ligne de mire. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Les intempéries paralysent une partie de la Suisse
(Image: Bénédicte) Plus...