Lausanne peut mieux faire pour ses habitants

L'invitéManuel Donzé, député et candidat Le Centre à la Municipalité de Lausanne, tire un bilan contrasté des édiles actuels.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Municipalité de Lausanne a un bilan, mitigé, comme tout bilan, j’ai envie de dire. Certaines évolutions auraient pu être anticipées, comme l’évolution démographique, ce qui ne nous aurait pas conduits à une pénurie grave du logement et à une cherté insupportable des appartements pour beaucoup de Lausannois. Le manque de place en crèches est aussi toujours préoccupant et de nombreuses familles lausannoises doivent s’organiser de manière bricolée, sans pouvoir choisir leur mode de fonctionnement.

A ce stade, certaines décisions prises vont dans le bon sens, mais il s’agit d’accélérer le mouvement, pour répondre aux besoins des Lausannois. On sent une fracture entre ce que pensent les habitants sur l’état de leur ville, et la perception des édiles politiques et l’autosatisfaction de certains.

Au niveau de la sécurité, depuis quelques années, un changement de paradigme s’est opéré au sein de la majorité. Aujourd’hui, il faut rapidement transformer une «police d’urgences» en une police de proximité, continuer à engager des policiers de terrain, réallouer des budgets, par exemple moins de police de stationnement et plus de policiers dans la rue.

La gestion des finances publiques va aussi dans un sens plus raisonnable, mais nous ne pouvons pas laisser cette dette de plus de 2 milliards à nos enfants. Nous devons casser le rythme d’augmentation, en réduisant les dépenses de fonctionnement.

Un autre sujet qui me tient à cœur est la culture. On note depuis quelque temps la disparition de festivals, comme Electrosanne. A son sujet, je me suis étonné du manque du soutien communal et cantonal. Nous devons aider cette culture populaire, ouverte à tous et aussi aux jeunes, à des prix raisonnables.

Il s’agira de réfléchir, majorité et opposition, sur un programme de législature

Les commerçants et les PME, qui souffrent actuellement, doivent aussi être aidés, par une transformation rapide de la police du commerce en un véritable dicastère de l’économie, soutien à notre développement économique.

Au niveau de la mobilité, beaucoup a été fait pour les transports publics (M2, futur M3) et je m’en réjouis, Ces projets doivent être poursuivis. Nous devons toutefois veiller à un équilibre entre les différents moyens de transport.

Une de mes priorités sera aussi la sécurité, des piétons et des deux-roues motorisés ou non motorisés.

Dès les élections passées, il s’agira de réfléchir, majorité et opposition, sur un programme de législature pour que les différentes décisions soient cohérentes et aillent dans le sens de l’amélioration de la vie des Lausannois, et non d’une polarisation excessive de la vie politique lausannoise.

Pour tous les Lausannois qui souhaitent que soient mis en place ces engagements, choisissez l’alternative Le Centre.

Créé: 29.01.2016, 15h07

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 septembre 2019
(Image: Valott?) Plus...