Passer au contenu principal

«M’sieu… vous êtes trop vieux pour travailler!»

«Le vieux ne se plie pas à l’heure d’été ou à l’heure d’hiver. Il suit son propre horaire, à son rythme, lentement. Le temps s’immobilise autour de lui.»