Pour poursuivre le débat sur l’«islam normatif»

L'invitéChristian Bibollet, de l’Institut pour les questions relatives à l’islam, tenait à soutenir les propos de M. Keshavjee.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Dans deux réflexions parues l’an dernier, MM. Tétaz et Gemperli ont reproché à M. Keshavjee d’avoir affirmé que l’«islam normatif» ne vise qu’à soumettre le monde à l’enseignement du Coran et de Mahomet. Or, pour l’un et l’autre, le concept d’«islam normatif» serait complètement dépourvu de réalité. Etonnant!

Depuis quatorze siècles, toutes les autorités musulmanes affirment qu’il existe un islam orthodoxe. Il correspond à ce que Mahomet et ses compagnons ont fixé en établissant l’Etat islamique dans la péninsule Arabique et en faisant les conquêtes qui ont conduit à la création du califat, cet empire théocratique qui s’étendait de l’Afghanistan à l’Afrique du Nord. Mahomet et ses disciples, à travers leurs actes et leurs paroles, ont défini la seule manière d’interpréter le Coran, actes et paroles mis par écrit dans la Sirat et les hadiths (bio et dires de Mahomet) entre le VIIe et le Xe siècle. A la même époque, les quatre écoles de jurisprudence ont codifié la manière dont l’Etat et la société devaient être gouvernés, créant ainsi la Sunna de Mahomet. Ces principes ont guidé le califat musulman, jusqu’à son abrogation par Atatürk (1924) et la colonisation franco-britannique. Mais dès la fin de la période coloniale, le monde musulman a repris ces principes.

L’islam considère que les musulmans doivent imiter le Prophète

Il est vrai que l’islam est pluriel. Mais l’idéal de l’islam du temps de Mahomet demeure la norme indépassable et le dénominateur commun de toutes les tendances de l’islam. C’est la raison pour laquelle l’islam considère que les musulmans doivent imiter le Prophète dans tous les domaines, y compris dans l’usage de la violence pour l’avancement de l’islam puisque le Coran affirme que Mahomet est leur modèle parfait.

À ceux qui répètent que le terrorisme de DAECH n’a rien à voir avec le «vrai islam», il faut rappeler que les auteurs de ces faits justifient toujours leurs actions par des citations du Coran, des hadiths ou de la biographie du Prophète. DAECH se base sur le Coran en tant que Parole incréée, éternelle, claire, explicite, et inaltérable d’Allah. Il suit en cela Mahomet et ses disciples, dont les actes représentent pour les musulmans de tous les temps la meilleure manière de mettre en œuvre la Parole d’Allah. Cela, aucune autorité religieuse reconnue de l’islam dans le monde musulman ne le niera en interne.

Il existe donc bien un «islam normatif» avec les conséquences qu’on sait. Mais beaucoup refusent de les regarder en face et d’en tirer la moindre conclusion. Cela dit, il est absolument capital d’insister sur le fait qu’analyser l’islam en tant que doctrine ne constitue en aucun cas un jugement porté sur les musulmans en tant que personnes croyantes.

Cosignataire: Jean-Pierre Besse

(24 heures)

Créé: 17.12.2015, 14h41

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.