Le PS endosse le rôle des politiciens de religion

L'invitéThierry Dewier qui préside Libre-pensée romande revient sur la déclaration de Christian Levrat à propos de l'islam.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le PS par la voix de Christian Levrat propose une acceptation des musulmans comme communauté reconnue par l’État. Il faut croire que M. Levrat est en train de changer les valeurs du PS. En effet, les trois valeurs fondamentales du parti que sont liberté, justice et solidarité, sont bafouées par cette proposition: à l’irrationalisme et au fondamentalisme, le PS opposait un modèle de société pluraliste dans un État laïc. La liberté disparaît alors avec l’octroi d’un privilège, déjà présent pour les trois religions reconnues, à une quatrième, devant bien d’autres encore, et aussi devant une part importante de non-croyants. Plutôt que de séparer religion et État, il renforce les communautés religieuses dans un communautarisme sélectif où les autres ne partagent pas la même liberté.

La justice qui voulait dans les valeurs socialistes que chaque humain soit égal en dignité et dispose par conséquent des mêmes opportunités dans la vie, indépendamment, entre autres, de sa religion, ne sera plus justice quand seulement 4 groupes reconnus s’opposeront aux autres. Quant à la solidarité, elle aussi disparaît. Le PS militait pour une politique qui profitait à toute la société plutôt qu’à une poignée de privilégiés. Au lieu de travailler à faire disparaître les privilégiés actuels ils veulent agrandir le club. C’est aussi donner le droit à une communauté de taxer leurs membres sans leur consentement, forcer l’État à dépenser un budget de plus au profit d’une communauté supplémentaire.

Le PS va jouer le rôle des politiciens de religion. Et si le prétexte est de le faire pour reconnaître une majorité de musulmans que nous aussi à la libre-pensée pensons être de bons citoyens en majorité, c’est tout l’inverse qui se passe, car en choisissant de traiter cette religion particulière qui fait l’actualité médiatique, c’est la stigmatiser comme problématique en dehors.

Il n’est pas nécessaire de faire accepter les musulmans dans le club des religions d’État pour qu’ils soient intégrés, qu’ils soient reconnus. Cela ressemble fort à une tentative de récupération à des fins électorales. C’est une grossière erreur qui fût commise par Philippe Moureaux, bourgmestre de la commune de Molenbeek, où s’est constitué le foyer de terroristes le plus meurtrier d’Europe. Au final, nous obtenons des islamistes confondus aux musulmans dans une société communautarisée et un Parti socialiste écroulé, tout comme en France. L’islamisme, lui, est toujours là.

Il existe pourtant des solutions qui ne nécessitent pas un contrat de privilège entre État et communauté religieuse. Le reste de la population qui est d’une autre confession, ou sans confession s’accommode bien des lois suisses et des offres de leur statut d’association.

Quelle sera la prochaine lubie du PS? Une reconnaissance de la fédération de foot par l’État, pour exempter les clubs de foot de taxes, une cotisation perçue par l’État pour les membres des clubs, et des entraîneurs payés par l’État pour enseigner dans les écoles sur des terrains cédés à la fédération? Les partis politiques, et le PS, doivent plus que jamais raison garder, dans un dossier potentiellement explosif comme celui-ci. (24 heures)

Créé: 12.12.2017, 11h32

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Publié le 24 septembre 2018.
(Image: Bénédicte?) Plus...