Passer au contenu principal

Le RBI mérite mieux que ce qui a été écrit sur lui

René Knüsel enrichit la réflexion autour du Revenu de base inconditionnel.

Les prises de position contre l’initiative visant à introduire un Revenu de base inconditionnel (RBI) sont décevantes. Qu’elles proviennent des milieux politiques ou des lecteurs dans la presse, elles induisent le plus souvent le citoyen en erreur. Cela fait malheureusement partie du jeu politique. Le texte soumis au vote le 5 juin prochain vise à introduire un article dans la Constitution incitant la Confédération à mettre en place un revenu permettant à chaque habitant du pays de vivre dignement. Tout le reste n’est que spéculations.

Ce sera aux Chambres fédérales de décider de la forme que prendrait ce RBI en cas d’acceptation populaire. Le montant dont il est question dans la campagne des adversaires ne figure nulle part, pas plus que le financement. Certes, les promoteurs ont évoqué des voies possibles et des montants qui seraient compatibles avec leur projet. Mais ils ne figurent pas dans le texte.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.