Le revirement des taux d'intérêt se fait attendre

Chroniques bancaires

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Malgré l'affaiblissement du franc suisse, la Banque nationale suisse (BNS) maintient ses taux d'intérêt négatifs. Dans le cadre de l'évaluation de la politique monétaire du 14 décembre 2017, le président de la BNS, Thomas Jordan, a défendu l'orientation actuelle et laissé le taux directeur (milieu de la marge de fluctuation du Libor à trois mois) inchangé à -0,75 %. Les taux d'intérêt restent donc à un niveau très bas.

Bien que le franc suisse se soit fortement affaibli – celui-ci a perdu plus de 9 % par rapport à l'euro en 2017 – la marge de manœuvre de la BNS reste toutefois limitée. Une hausse des taux directeurs de la BNS rendrait les placements financiers en francs suisses plus attrayants et réduirait le différentiel de taux d'intérêt avec la zone euro, ce qui mettrait le franc sous pression à la hausse.

«La BNS ne devrait pas relever son taux avant que la Banque centrale européenne n'ait relevé le sien »

La BNS a clairement indiqué qu'elle ne s'y risquerait pas encore et n'envisageait donc pas de réduire les taux d'intérêt, qualifiant l'affaiblissement du franc suisse par rapport à l'euro de «fragile» (et donc pas encore suffisamment durable). Elle ne devrait pas relever son taux directeur avant que la Banque centrale européenne (BCE) n'ait relevé le sien en premier. Nous ne nous attendons pas à ce que cela se produise avant le premier semestre 2019.

Qu'est-ce que cela signifie pour les crédits hypothécaires? Pour l'instant, rien n’a changé sur le front des taux d'intérêt. Le Libor reste à un niveau record. Les prêts hypothécaires à taux fixe demeurent également avantageux. Dans les échéances plus longues, les taux d'intérêt des prêts hypothécaires fixes devraient toutefois se redresser quelque peu au cours de l'année, les marchés financiers anticipant progressivement les changements de politique monétaire imminents de la BCE et de la BNS. En 2019, les prêts hypothécaires à taux fixe deviendront probablement un peu plus chers en général. (24 heures)

Créé: 06.02.2018, 07h24

David Jungsten, responsable Clients privés, banque Migros

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.