Sécurité, stabilité, confiance, des garanties pour Lausanne

L'invitéMathieu Blanc, candidat PLR à la Municipalité, brosse son programme de campagne.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les atouts et les forces de Lausanne sont nombreux. Ses habitants le disent: nous aimons notre ville. Malgré tout, de nombreux besoins sont exprimés par les Lausannois. Je considère que le pouvoir politique doit y répondre par trois idées fortes: plus de sécurité, davantage de stabilité dans les conditions-cadres et une confiance accrue envers les habitants, les entrepreneurs ainsi que les milieux associatifs, sportifs et culturels.

2015 fut trop souvent endeuillée par des événements tragiques sur le plan international. Cela nous rappelle que la sécurité est la première des libertés – c’est par elle que les libertés auxquelles nous tenons peuvent s’exercer – et qu’elle est garante de cohésion dans la société. A ce titre, il faut encore mieux soutenir les efforts de notre police pour traquer les cambrioleurs ou les dealers et la prolifération du trafic de drogue qui stigmatise certains quartiers. Ces sources d’insécurité conduisent de nombreux Lausannois à renoncer à sortir à certaines heures et dans différents quartiers. Il ne faut pas le cacher, des moyens supplémentaires seront nécessaires, que ce soit en termes d’effectifs policiers à Lausanne ou de places de prison sur le plan cantonal. Reconquérir l’espace public passera aussi par une plus grande fermeté face aux délits «mineurs» qui pourrissent notre quotidien comme les tags, les déchets dans les rues, etc.

Trop souvent, l’autorité et l’administration multiplient les embûches

La stabilité du cadre offert par l’Etat est un message important pour ceux qui créent des emplois. Les incertitudes économiques et le problème du franc fort nous imposent de prendre des mesures claires qui s’appliqueront de manière identique pour tous. Ainsi, face aux apprentis sorciers communistes qui veulent augmenter le taux d’impôt dans une ville qui a déjà un taux largement supérieur à la moyenne cantonale, je soutiens la RIE III. Celle-ci pose le principe d’une égalité fiscale entre tous les types d’entreprises, avec en parallèle le refus de hausse d’impôt et de taxes pour les personnes physiques. Cette révision est indispensable pour Lausanne afin de conserver les entreprises qui permettent de financer nos services publics.

Confiance enfin, et c’est ce qui distingue le mieux le PLR des autres partis. Je souhaite qu’un climat de confiance soit à nouveau établi entre l’autorité et ceux qui créent des emplois, qui construisent des logements ou qui s’engagent dans le domaine associatif, culturel, ou sportif. Trop souvent, l’autorité et l’administration multiplient les embûches, davantage que les appuis. Il est donc indispensable d’alléger les contraintes bureaucratiques pour ceux qui font vivre notre ville et qui y développent du lien social.

Il fait bon vivre à Lausanne. Mais il y faut davantage d’air pour entreprendre, créer et pour agir ensemble.

Créé: 02.02.2016, 11h57

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 septembre 2019
(Image: Valott?) Plus...