Une solution à 1,4 milliard proposée pour le Gothard

L’invitéL'ingénieur Rodolphe Weibel propose une solution bien moins chère et plus pratique pour la rénovation du tunnel autoroutier.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le nouveau tunnel de base, rectiligne sur 57 kilomètres, culmine à 550 mètres d’altitude, et sera parcouru en un quart d’heure. La ligne historique culmine à 1150 mètres, les trains la parcourent en une heure et quart. Le tunnel de faîte ne satisfait plus, en aucune façon, aux normes de sécurité actuelles. Les CFF ont déclaré que plus aucun train de marchandises n’emprunterait ce trajet, et que la ligne ne serait plus entretenue, mais seulement réparée au cas par cas.

Le tunnel autoroutier, à deux pistes, doit être assaini après 40 ans d’existence. Pour ce faire, il doit être mis hors service pendant 1000 jours. C’est pour permettre cet assainissement tout en assurant la continuité du trafic que trois solutions se présentent.

Voici la première, celle du Conseil fédéral: construire pour 2 milliards un second tube autoroutier, compter 200 millions de coûts transitoires, puis assainir le tube autoroutier actuel, pour 600 millions. Au total 2,8 milliards. Le tunnel ferroviaire historique est abandonné, inutile, sans plus satisfaire les normes de sécurité. Malgré le tunnel supplémentaire, tout trafic par le tunnel sera impossible pendant 140 jours.

La solution du Conseil fédéral coûterait 2,8 milliards. Il faut la rejeter

Que dit la deuxième, celle des référendaires? Faire passer les camions sur des navettes ferroviaires entre Biasca et Erstfeld par le tunnel de base, et les voitures sur les navettes ferroviaires entre Göschenen et Airolo, comme c’était le cas avant la construction de l’autoroute. Pendant quatre étés, les travaux d’assainissements sont suspendus pour laisser passer le trafic estival. Coût d’ensemble, construction et exploitation: 1,4 milliard. Le tunnel ferroviaire historique est abandonné, inutile, sans plus satisfaire les normes de sécurité actuelles.

Et maintenant, celle que je propose*: mettre hors service le tunnel ferroviaire historique, agrandir sa section, lui adjoindre une galerie de sécurité, l’équiper d’une ventilation moderne, l’équiper en tunnel routier: le tout pour 800 millions. Puis assainir le tunnel routier actuel: 600 millions. Au total 1,4 milliard, pour obtenir deux tubes autoroutiers complets. L’autoroute à travers le Gothard est maintenue en service sans discontinuer.

Le 28 février prochain, les citoyens sont appelés à se prononcer sur une loi qui autorise la construction du second tube autoroutier prévu par le Conseil fédéral, tout en interdisant d’exploiter simultanément plus de 2 voies. L’adoption de cette loi laisserait au Conseil fédéral les mains libres, et réduirait à néant les chances aussi bien de la solution imaginée par les référendaires que la mienne.

La solution du Conseil fédéral coûterait 2,8 milliards. Il faut la rejeter. La solution que je propose rend les mêmes services, mais pour 1,4 milliard seulement.

*https://sites.google.com/site/gothardscheiteltunnel/memoire

Créé: 24.11.2015, 16h47

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 8

Paru le 26 février 2020
(Image: Bénédicte) Plus...