Les Vert’libéraux pris au piège

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La déconfiture des Vert’libéraux est d’autant plus cinglante qu’elle provoque l’hilarité d’une majorité politique. Le jeune parti qui a cassé la baraque sur la scène fédérale en 2011 voulait aborder les sujets d’une manière fraîche et décomplexée. Ces ambitions se voient infliger une méchante douche à quelques mois de la prochaine échéance électorale.

La mésaventure n’est pas pour déplaire aux partis gouvernementaux, ravis d’avoir envoyé le «petit dernier» au casse-pipe, faute de contre-projet à son initiative aux Chambres fédérales. Le piège s’est refermé sur les Vert’libéraux, qui ne pouvaient décemment pas retirer leur initiative sans monnaie d’échange. Cette leçon à un Tom Pouce présomptueux est aussi un échec personnel pour son président, Martin Bäumle. A Berne, on sable le champagne! Seuls les Verts ont soutenu le texte révolutionnaire des Vert’libéraux, en cohérence avec leurs propres idées.

Reste à évaluer les dégâts collatéraux que provoquera cette aventure. On sait déjà que la fiscalité écologique, deuxième volet de la Stratégie énergétique 2050, sera plus délicate à faire passer au parlement et dans les urnes. Après le résultat de ce dimanche, le Conseil des Etats examinera d’un œil d’autant plus critique les propositions du Conseil fédéral. Forcément impopulaire, une hausse des taxes sur les énergies n’avait pas besoin d’un tel signal.

Créé: 08.03.2015, 21h25

Articles en relation

Les Suisses allergiques à la fiscalité écologique

Votations Editorial L’échec historique des Vert’libéraux pourrait enterrer les projets de réforme à venir. Eveline Widmer-Schlumpf veut croire que non, mais ses adversaires pavoisent Plus...

Tous les résultats des votations du 8 mars en un clin d’œil

Scrutins fédéraux et cantonaux Les Suisses ont balayé les initiatives des Vert'libéraux et du PDC. A Nidwald, les citoyens ont dit non au texte de l'UDC qui voulait supprimer le français à l'école. A Genève, la loi sur la police a passé la rampe de justesse. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.