La vieillesse n'est pas une maladie contagieuse

L'invitéPierre Ethenoz, directeur de La Rozavère, se préoccupe de l'augmentation à venir des grands vieillards.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le professeur Armin Von Gunten l’a laissé entendre dans ces colonnes: le vieillissement de la population pose un problème majeur de santé publique. Les personnes âgées entrent en EMS de plus en plus tard, signe que les politiques de santé publique visant au maintien à domicile sont efficaces. Revers de la médaille, les pathologies auxquelles doivent faire face les équipes de soins dans les EMS sont de plus en plus lourdes. La majorité des personnes qui entrent en EMS ont désormais plus de 90 ans.

Il est donc urgent de considérer que les soins pour les personnes âgées doivent être mieux coordonnés et mieux ciblés. À La Rozavère, en collaboration étroite avec les services cantonaux de santé publique, nous avons anticipé cette situation en prévoyant de nous développer avec une division complète de psychogériatrie à même de proposer aux résidents souffrant de démence des soins adaptés et des locaux conçus pour ce type de pathologies, par exemple pour éviter les risques de fuite et d’errance de personnes âgées totalement désorientées. L’autre aspect est de renforcer la formation des équipes soignantes, car on sait que le travail dans ce domaine ne va pas manquer ces prochaines années. Même avec une politique de maintien à domicile aussi volontariste que celle que mène le canton, il est évident que l’augmentation importante du nombre de grands vieillards obligera l’ouverture de plusieurs centaines de lits en EMS.

nous sommes conscients du danger que représente le risque de créer un ghetto

Il faudra du personnel pour s’occuper de nos aînés. Ce qui signifie une prise de conscience de l’urgence de valoriser les formations tant pour les soins infirmiers que pour les futurs médecins. Il y a des mentalités à faire évoluer, sachant que la gériatrie, comme discipline médicale, n’est pas la plus prisée des étudiants en médecine.

L’autre interrogation concerne la place que nous réservons aux «seniors», terme politiquement correct qui décrit bien l’embarras de notre société pour regarder en face le phénomène du vieillissement. À La Rozavère, nous sommes conscients du danger que représente le risque de créer un ghetto pour personnes âgées. C’est la raison pour laquelle la fondation que je dirige multiplie les occasions de dialogue dans le quartier de Chailly à Lausanne, qu’il s’agisse de l’organisation de conférences ouvertes au public, de projets immobiliers qui tentent de favoriser une mixité générationnelle, de la mise à disposition du quartier d’une antenne pour les proches aidants ou encore de l’ouverture prochaine d’un restaurant accessible au public. Je souhaite que ce restaurant, lorsqu’il sera inauguré cet été, attire une clientèle diversifiée qui ne craindra pas de côtoyer des personnes âgées et leurs familles. Comme directeur d’EMS, je peux témoigner que la vieillesse n’est pas une maladie contagieuse et que notre société a beaucoup à apprendre de l’expérience de nos aînés.

(24 heures)

Créé: 01.03.2016, 15h22

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Les excès de zèle de Corsier pour naturaliser un étranger, paru le 25 juillet
(Image: Bénédicte) Plus...