Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Déprédations à OuchySix jeunes interpellés après avoir tagué une rame de métro

Plusieurs bonbonnes de peinture ont été retrouvées dans des sacs appartenant aux personnes interpellées ou après avoir été abandonnées dans leur fuite.

Les dégâts se chiffreraient à 36’000 francs

Comm/Eto

22 commentaires
    jeanraoul

    Oui c'est bien affligeant, hélas ce n'est pas tous des œuvres d'art ! C'est comme sur les plages de Vidy après le départ des cochons... des fêtards.

    Il y a une dérive totale dans notre société espérons que l'on ne suive pas exemple des banlieues Françaises On le voit aussi avec les votations matérielles incendiées saccager .Je bossais dans une petite entreprise on avait régulièrement 3 à 4 jeunes ...Et bien maintenant c'est les jeunes qui disent au patron de 63 ans ce qu'ils veulent faire où pas ! A tout bout de champ on ne les voit pas ! tu lui téléphone personne ne répond, Ohhhh mon natel était à plat On avait parfois de gros boulot à exécuter pour un jour bien précis le parton les suppliaient d'être présent ...le jours J bien sur qu'il en manque un ! Les faire travailler les 4 (jeunes) ensemble c'était parfois un beau chalenge

    Mais bon à la maison ils attendent les pieds sur la table que tout leurs tombent dans les bras tout cuits et comme souvent ça marche ...

    les parents ont souvent démissionnés et plus l'énergie de se battre .

    Pour finir notre patron est parti en pré retraite et a fermé boutique, c'était un manuel ,mais maintenant il faut être aussi assistant social .Il a eu un gros conflit avec un de ces jeunes qui avait tout fracassé l'atelier et son matériel et vider la cave.

    Moi qui l' ai côtoyé 9h ..10 h par jours et pendant des années on pouvait discuté de tout...il avait trop bon cœur et ça c'est retourné contre lui...