Passer au contenu principal

Traçage numérique dans les bistrotsL’appli qui nous trace dans les restos suscite la méfiance

L’application qui collecte les données personnelles des utilisateurs peine à rassurer malgré les annonces de son développeur. Un audit externe sera réalisé à la demande du Canton.

C’est au client de scanner via l’application SocialPass le QR code placé sur sa table, en arrivant au restaurant.
C’est au client de scanner via l’application SocialPass le QR code placé sur sa table, en arrivant au restaurant.
Odile Meylan

La révolution numérique du traçage dans les bistrots a-t-elle du plomb dans l’aile? L’application SocialPass, utilisée par 3700 établissements vaudois d’après son développeur, suscite la méfiance. Au point qu’un audit externe sera réalisé prochainement à la demande des autorités cantonales, révèle la Fédération romande des consommateurs sur Twitter. En cause? La protection des données des utilisateurs. Ce que nous confirme Gilles Meystre, président de GastroVaud: «Les préoccupations des gens sont légitimes, articule-t-il. Nous le faisons pour rassurer. Après discussions avec l’État, les entreprises qui voudraient proposer un nouveau système d’identification devront aussi s’y plier.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.