Brigitte Macron baptise le panda Yuan Meng

FranceYuan Meng a une marraine de marque: Brigitte Macron. Le prénom du petit animal né en août a été dévoilé en sa présence.

Vidéo: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le bébé panda né en août au ZooParc de Beauval (Loir-et-Cher) a été baptisé lundi Yuan Meng, par une délégation franco-chinoise. Son nom signifie «la réalisation d'un rêve, d'un souhait».

L'épouse du président français, qui est la marraine du panda, le vice-ministre chinois des Affaires étrangères, Zhang Yesui, et l'ancien Premier ministre français Jean-Pierre Raffarin étaient réunis pour annoncer le prénom du panda. «(Yuan Meng) est le fruit énergique et vigoureux de l'amitié franco-chinoise, de cette amitié solide», a déclaré Brigitte Macron.

La femelle d'un couple de pandas prêtés par les autorités chinoises, Huan Huan (littéralement Joyeuse), a donné le jour le 5 août à des jumeaux. L'un, trop faible, est mort peu après.

En France jusqu'en 2022

Huan Huan et son compagnon Yuan Zi (Rondouillard) avaient été accueillis en grande pompe en janvier 2012. Leur arrivée sur le sol français consacrait le net réchauffement des relations diplomatiques entre la France et la Chine après les tensions qui avaient suivi une rencontre, fin 2008, entre le président Nicolas Sarkozy et le dalaï-lama, chef spirituel des bouddhistes tibétains.

Les pandas adultes sont en résidence en France jusqu'en 2022, sauf nouvel accord entre les deux pays. Ils demeurent la propriété de la Chine. Yuan Meng rejoindra son pays à l'âge de deux ou trois ans.

(ats/nxp)

Créé: 04.12.2017, 18h34

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Johnny monument national. (Paru le 9 décembre)
(Image: Vallott) Plus...