Berne veut mettre les tatoueurs à l'index

HygièneLa Confédération veut soumettre les studios de tatouage à un devoir d'annonce. Pour des raisons d'hygiène et pour faire le tri avec les amateurs qui ne maîtrisent pas la pratique.

Les festivals du tatouage sont bien implantés en Suisse, comme ici à Lugano durant le Ti-Tatoo Festival.

Les festivals du tatouage sont bien implantés en Suisse, comme ici à Lugano durant le Ti-Tatoo Festival. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le tatouage s'est banalisé et la Confédération veut le mettre aux normes, d'hygiènes notamment. L'Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires (OSAV) prévoit de faire enregistrer les studios dans une révision de l'Ordonnance sur les denrées alimentaires et les objets usuels.

Cette dernière devrait entrer en vigueur en 2016 et elle contraindrait les tatoueurs à déclarer leurs activités au canton, explique 20 Minuten dans son édition du 2 septembre. Les autorités pourraient ainsi vérifier si les installations correspondent aux standards d'hygiène et de sécurité.

Les professionnels approuvent

Un pas salué par l'Association suisse des tatoueurs professionnels (ASTP). «Les studios perdront ainsi leur image underground et seront considérés comme des prestataires professionnels», se réjouit la secrétaire de l'ASTP Heidi Zogg.

Elle s'emporte contre les studios qui ouvrent leurs portes pour les fermer quelques mois plus tard, sans contrôle, et contre les tatoueurs incompétents qui offrent leurs services à la volée. L'ASTP veut ainsi jouer un rôle et mettre sur pied un examen professionnel de tatoueur.

Une question d'habileté et d'hygiène

Les professionnels saluent également la démarche. «Il y a des gens qui se disent tatoueurs et qui font plus de dégâts que de beauté», reconnaît Livia Flachsmann chez Giahi Piercing Studios à Zürich. Elle a souvent dû améliorer des tatouages ratés ou les effacer au laser. Et pour elle, un bon studio se reconnaît aussi bien à l'hygiène qu'à l'habileté de son personnel.

Les studios existants ont déjà la possibilité de se faire certifier par le Hygiene Quality Label de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). En outre, la Confédération a déjà fixé ses exigences sur la sécurité des appareils et des instruments, sans oublier les couleurs qui ne doivent pas mettre en danger la santé.

Reste le problème des couleurs

Ce dernier point mobilise particulièrement la branche, puisque certaines teintes sont parfois indélébiles et ne s'effacent pas, même avec un laser. C'est surtout le cas de studios clandestins qui utilisent des produits interdits, ce qui inquiète les professionnels. «Il faut enfin qu'on sache quelles sont les couleurs qui peuvent être utilisées», interpelle Lars, propriétaire de Bamboo Tattoo à Lucerne.

L'OSAV a recensé les produits qui sont interdits d'utilisation mais pas ceux qui sont considérés comme sûrs. Une telle liste est impossible à réaliser parce que les données toxicologiques font défaut, selon l'OSAV.

Créé: 02.09.2015, 09h31

Articles en relation

Interdite d'allaitement à cause d'un tatouage

Australie La justice australienne a interdit à une jeune mère d'allaiter son bébé au motif qu'elle venait d'être tatouée et que la santé de l'enfant était en jeu. Elle fait appel. Plus...

Une touriste expulsée pour son tatouage de Bouddha

Sri Lanka Une Britannique de 37 ans s'est vue refuser l'entrée sur le territoire sri lankais à son arrivée d'Inde. Le motif: le tatouage qu'elle arbore sur son bras droit est un Bouddha susceptible d'offenser les Cingalais. Plus...

La France veut interdire les tatouages en couleur

Santé Le gouvernement français veut interdire 59 colorants utilisés dans les encres de tatouage, soupçonnés d'être nocifs, une mesure jugée sans fondement par les professionnels qui demandent sa suppression. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.