Passer au contenu principal

HygièneBerne veut mettre les tatoueurs à l'index

La Confédération veut soumettre les studios de tatouage à un devoir d'annonce. Pour des raisons d'hygiène et pour faire le tri avec les amateurs qui ne maîtrisent pas la pratique.

Les festivals du tatouage sont bien implantés en Suisse, comme ici à Lugano durant le Ti-Tatoo Festival.
Les festivals du tatouage sont bien implantés en Suisse, comme ici à Lugano durant le Ti-Tatoo Festival.
Keystone

Le tatouage s'est banalisé et la Confédération veut le mettre aux normes, d'hygiènes notamment. L'Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires (OSAV) prévoit de faire enregistrer les studios dans une révision de l'Ordonnance sur les denrées alimentaires et les objets usuels.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.