Passer au contenu principal

Réseaux sociauxSoignez votre profil LinkedIn, la crise économique arrive

De plus en plus d’agences de recrutements et de responsables RH s’appuient sur le réseau social, qui cartonne, pour débusquer les perles rares.

Racheté en 2016 par Microsoft, LinkedIn a vu ses revenus dépasser les 2 milliards de dollars au premier trimestre de cette année, soit le double d’il y a quatre ans.
Racheté en 2016 par Microsoft, LinkedIn a vu ses revenus dépasser les 2 milliards de dollars au premier trimestre de cette année, soit le double d’il y a quatre ans.
KEYSTONE

Avec la crise économique qui pointe son nez, mieux vaut avoir son profil LinkedIn à jour. Pour débusquer le candidat idéal, les recruteurs sont de plus en plus sensibles à son contenu. «Le profil LinkedIn donne une première image globale du candidat avant de le rencontrer, confie Claire Hébert Stauss, responsable du recrutement aux Hôpitaux universitaires de Genève (HUG). On obtient pas mal d’informations sur la personne, on peut y voir comment elle présente son parcours, les sujets qui lintéressent ou encore les personnes avec qui elle a collaboré jusqualors.» Vous voilà prévenus si vous êtes à la recherche d’un nouveau défi.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.