Passer au contenu principal

SuisseSortie de crise pour les institutions de prévoyance

Après une forte baisse dûe à la crise du Covid-19, leur taux est revenu pratiquement à la normale en septembre.

Le taux de couverture moyen des institutions de prévoyance est revenu à 110,2% à la fin septembre, contre 102,0% à la fin du mois de mars.
Le taux de couverture moyen des institutions de prévoyance est revenu à 110,2% à la fin septembre, contre 102,0% à la fin du mois de mars.

Les taux de couverture des institutions de prévoyance sont pratiquement revenus à leur niveau de l’année précédente, d’après les indications de la Commission de haute surveillance de la prévoyance professionnelle (CHS PP). Ils avaient subi une forte baisse, après les perturbations de la crise du Covid-19 sur les marchés financiers.

Le taux de couverture moyen des institutions de prévoyance est revenu à 110,2% à la fin septembre, contre 102,0% à la fin du mois de mars, d’après un communiqué publié mardi. Il s’est ainsi rapproché du taux de l’année dernière qui avait atteint 111,6% à la fin 2019.

Cette amélioration s’explique par la reprise solide du marché des actions, affecté par une performance de -18% à la fin mars et de -1,6% à la fin septembre, et par celui de l’immobilier qui s’est repris depuis mars également (de -5,4% à -0,9%).

7,5% des institutions de prévoyance présentent actuellement un découvert, autrement dit 7,5% des engagements ne sont pas entièrement couverts. Là encore la progression de ce taux est net, puisqu’il atteignait 45,7% à fin mars, sans pour autant égaler le niveau de 2019, lequel s’est établi à 1,1%.

Pour la CHS PP, «la pandémie du coronavirus a démontré de manière impressionnante à quel point les distorsions du marché peuvent affecter rapidement et massivement la situation financière des institutions de prévoyance». La commission recommande ainsi d’adapter la loi par rapport au taux d’intérêt et au taux de conversion minimal LPP.

Elle prévoit par ailleurs un retour à la normalité pour les institutions de prévoyance à moyen terme, pour autant que la reprise mondiale ait lieu comme prévu en 2021. L’étude couvre les données de 1342 institutions de prévoyance pour un actif total de 762 milliards de francs.

ATS/NXP