Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Isolement diplomatiqueSous pression, Poutine rentre bredouille de Samarcande

À Samarcande, Vladimir Poutine espérait afficher un front uni contre l’Occident, mais il n’a pas trouvé l’appui espéré sur l’offensive russe en Ukraine. Ici avec, de gauche à droite, le président kazakh Kassym-Jomart Tokayev, le Tadjik Emomali Rahmonov, le Turc Recep Tayyip Erdogan et l’Ouzbek Shavkat Mirziyoyev. Samarcande, 15 septembre 2022.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.

S'abonnerSe connecter