Passer au contenu principal

EspaceSpaceX: un lancement de satellites pour Starlink repoussé

La constellation Starlink est un projet de SpaceX qui doit fournir internet à haut débit à partir de l’espace, grâce à 42’000 satellites.

Les premiers satellites de cette constellation, qui en compte désormais déjà plusieurs centaines, avaient été lancés en mai 2019.
Les premiers satellites de cette constellation, qui en compte désormais déjà plusieurs centaines, avaient été lancés en mai 2019.
AFP

Ce qui devait être le dixième lancement de satellites destinés à constituer la constellation Starlink, un projet de SpaceX qui doit fournir internet à haut débit à partir de l’espace, a de nouveau été reporté samedi pour permettre «des vérifications», a annoncé la société fondée par Elon Musk.

«Nous renonçons au lancement d’aujourd’hui de la dixième mission Starlink afin de permettre (d’avoir) plus de temps pour des vérifications», a tweeté SpaceX environ une heure avant le décollage, qui était prévu pour 10H54 heure locale (16H54 en Suisse) depuis la Floride. «Les équipes travaillent à identifier une nouvelle opportunité de tir», a ajouté la compagnie californienne.

Ce n’est pas la première fois que ce lancement, qui doit mettre 57 satellites supplémentaires en orbite, est repoussé. Il l’avait déjà été pour des raisons de météo le 8 juillet, ainsi que le 26 juin. «Les équipes avaient besoin de plus de temps pour des vérifications pré-lancement, mais (la fusée) Falcon 9 et les satellites vont bien», avait tweeté SpaceX ce jour-là.

Au total, SpaceX a demandé des licences pour envoyer jusqu’à 42’000 satellites dans l’espace, un chiffre tout à fait hypothétique pour le moment. Les premiers satellites de cette constellation, qui en compte désormais déjà plusieurs centaines, avaient été lancés en mai 2019.

AFP/NXP