Avec Mujinga Kambundji, le sprint suisse a le vent en poupe

AthlétismeAlex Wilson et Jason Joseph ont aussi participé à la foire aux records lors des championnats helvétiques.

Mujinga Kambundji lors de son sprint final sur les 100 mètres où elle a établi un nouveau record suisse.

Mujinga Kambundji lors de son sprint final sur les 100 mètres où elle a établi un nouveau record suisse.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Ce n’est pas demain la veille qu’un lanceur impudent dégommera Werner Günthör. Au panthéon de l’athlétisme suisse, il y a des mythes coulés dans le marbre. Mais attention, le culte des héros a des limites. Voilà déjà quelques saisons qu’un vent déboulonneur fait le ménage dans la salle d’honneur. Il a soufflé fort ce week-end à Zofingue et fait valser trois records nationaux. Il a même fait tomber un mur et une statue. Derrière ce coup de grisou, il y a deux sprinters compulsifs, Mujinga Kambundji et Alex Wilson. Et un galopin culotté, le hurdler Jason Joseph.

La Bernoise est entrée en scène la première, avec grâce et à grand fracas. C’était un vendredi 13, la promesse du bonheur. Cette fois, la barrière des 11 secondes sur 100 mètres ne lui a pas résisté (10’’95). En fait, c’était presque couru d’avance. «Ce chrono, il tombera bien un jour», répétait la Bernoise, pressée mais pas impatiente. Elle l’avait encore dit à Athletissima (11’’03). «Cette saison, elle court plus libérée, moins en force», analyse le coach national Laurent Meuwly. Les kilos de muscles perdus sur la balance se soldent par une plus grande fluidité en piste. Dans son sillage aérien, la Lausannoise Sarah Atcho (11’’20) et la Zurichoise Salomé Kora (11’’25) ont elles aussi allégé leur record personnel. Il n’y a pas de doute, les relayeuses suisses ont le vent en poupe. Vivement Berlin!

Record masculin
Pas sûr que de son côté Alex Wilson ait réduit son entraînement de force. Costaud sur 100 m (10’’14), le musculeux Bâlois a bombé sur 200 m (20’’14) en fracassant pour la quatrième fois de la saison son record suisse. Le voilà, comme Mujinga Kambundji, deuxième meilleur performeur européen derrière le champion du monde turc Ramil Guliyev, un objectif que lui avait assigné son coach londonien. Dans un autre style, Jason Joseph (19 ans) a lui aussi frappé les esprits en effaçant des tabelles les 13’’41 d’Andreas Kundert sur 110 m haies, un chrono de dix ans d’âge. Champion précoce, il avait annoncé la couleur. Il s’est d’abord exécuté en demi-finale (13’’39), puis encore en finale (13’’38), mais avec un souffle de vent excessif. Comme il a de la suite dans les idées – et un sacré talent – le teenager bâlois ne s’arrêtera pas là. Il est perfectible, surtout dans sa mise en action.

Bien sûr, même si elle ne le crie pas sur les toits, Lea Sprunger aurait bien voulu elle aussi se joindre à cette foire aux records. Hélas, sur 400 m haies (54’’86), Éole a mis le holà à ses élans. «Dommage, j’ai trop dû batailler dans la première ligne droite pour rester dans le rythme. Tant pis, je reste No 1 en Europe et je ne veux pas bouder ce plaisir», commentait la Nyonnaise à l’issue de sa course. (24 heures)

Créé: 15.07.2018, 19h52

Articles en relation

Mujinga Kambundji étincelante à Lucerne

Athlétisme La sprinteuse bernoise a signé deux «perfs» de choix. Nicole Zihlmann a pour sa part pulvérisé son record de Suisse du lancer du marteau. Plus...

Les sprinteuses suisses mettent le feu à la Pontaise

Athlétisme Grande soirée sur les hauts de Lausanne, où le relais suisse du 4 x 100 m a pulvérisé, en 42’’29, son record national. Plus...

La magie selon Mujinga Kambundji

Athlétisme La Bernoise a allumé la Pontaise en battant son propre record de Suisse du 100 m, en 11’03, et le record du 4 x 100 m en 42’’29. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.