Chassot chasse l'épouvantail d'une sortie de route du TdR

CyclismeLa boucle romande se déroulera du 24 au 29 avril. Avec Porte et Dillier mais sans Froome ni nuage (financier) sur la tête.

Le spectre d'une menace financière est écarté pour Richard Chassot et le Tour de Romandie. Pour le moment.

Le spectre d'une menace financière est écarté pour Richard Chassot et le Tour de Romandie. Pour le moment. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le Tour de Romandie version Richard Chassot a réduit la voilure en termes de conférences de presse. Au fil des ans, celles-ci sont passées de trois à une. D’aucuns craignaient qu’il ne fût aussi moins une sur le plan financier. A priori, le TdR ne risque pas une sortie de route prématurée. L’épreuve que le patron, l’air chafouin, qualifie de «cirque ambulant» – la caravane est composée de 1200 personnes – roule sur un budget de 4,5 millions de francs.

«Les nuages ont disparu. L’épreuve se porte bien», s’est félicité Yves Christen, le président de la Fondation Tour de Romandie, jeudi matin à Yverdon. «Nous sommes toujours à la recherche d’un sponsor titre. Il a donc fallu trouver des partenaires différents et réaliser des économies. On y est arrivé. Le budget est quasi équilibré. La menace financière est écartée. Nous avons des réserves qui nous permettent de voir venir.» Chassot ajoute: «Si on se projette à l’horizon 2028, il importera bien sûr de s’assurer le concours d’un sponsor «presenting». Mais il faut que la charge lui incombant soit moins lourde.»

«Je ne vais pas cracher dans la soupe. Froome a beaucoup apporté à la course»

Le nom de Chris Froome a alimenté les conversations. «Indépendamment de son contrôle anormal au salbutamol à la Vuelta, il n’a jamais eu l’intention de venir sur le TdR», souffle Chassot. «Est-ce que ça m’arrange? Ça évite des discussions annexes à la course. Et, de ce point de vue, ce n’est pas plus mal. Mais je ne vais pas cracher dans la soupe. Froome a beaucoup apporté à la course.» Vainqueur en 2013 et en 2014, le leader de la Sky s’est classé 3e en 2015.

Deuxième l’an dernier, Primoz Roglic (Lotto-Jumbo) et Marc Soler (Movistar) figurent parmi les têtes d’affiche. Le Slovène a remporté le récent Tour du Pays basque. Très en vue à Paris-Roubaix, l’Espagnol a fait sien Paris-Nice en début de saison.

Wyss, dixième

Tenant du titre, Richie Porte emmènera une équipe BMC ambitieuse. Qui comprendra en son sein Kilian Frankiny, Tom Bohli et Danilo Wyss. Le Vaudois sera le seul Romand au départ de la boucle romande. «Ce sera ma dixième participation. C’est toujours un plaisir de rouler sur mes routes», commente Wyss. «Une étape dans le Jura, toujours casse-pattes, un chrono en montagne entre Ollon et Villars (Ndlr: un exercice inédit sous l’ère Chassot), une étape de montagne en Valais de Sion à Sion (ascensions d’Ovronnaz, de Vercorin, de Nax, de Suen et des Collons): le TdR présente un beau parcours.»

L’Urbigène d’Estavayer a enchaîné coup sur coup Tour de Catalogne (5e, 8e et 11e places d’étape) et Tour du Pays basque. Wyss y a épaulé Richie Porte. Faut-il y voir un signe avant-coureur et imaginer une configuration BMC dans l’optique du Tour de France? Seule certitude: la réduction des effectifs de 9 à 8 coureurs sur les grands tours et la venue chez BMC de Simon Gerrans («Il présente des caractéristiques similaires aux miennes») vont rendre plus ardue la sélection de Wyss.

Côté helvétique, citons les présences du champion de Suisse Silvan Dillier, héros de Paris-Roubaix, et de Michael Albasini. Déjà sept fois vainqueur d’étape sur le TdR, le Thurgovien est attendu du côté de Delémont le mercredi 25. «Comme souvent, le final sur les quais à Genève inspirera les sprinters», glisse Chassot. Mais en restera-t-il beaucoup?

Pour l’occasion, le TdR fait tandem avec Sion 2026 et, dans ce contexte, Richard Chassot déplore que Steve Morabito et Sébastien Reichenbach ne soient pas de la partie. «C’est une déception et je ne le cache pas. Quand j’étais coureur je me serais battu pour prendre part au TdR. Carrière bouclée, Reichenbach cultivera peut-être des regrets. Même s’il n’a jamais fait du TdR un de ses objectifs.» Steve Morabito répond sans aménité: «Moi aussi je suis déçu de ne pas m’aligner. Le TdR me tient à cœur. En tant qu’équipier j’ai gagné avec Cadel Evans et Andreas Klöden. Mais il faut comprendre mon employeur (Groupama-FDJ). Le Romandie se termine un dimanche et on prend l’avion mardi pour Jérusalem, où débutera le Tour d’Italie.» Les deux Valaisans constitueront la garde rapprochée de Thibaut Pinot. «J’aurais pu disputer trois ou quatre étapes et abandonner. Mais ce n’aurait pas été respectueux envers l’organisateur et mes coéquipiers.» (nxp)

Créé: 12.04.2018, 20h06

La RTS roule de concert avec le Tour de Romandie

Par les temps qui courent, le TdR n’a pas trop du soutien de toutes les composantes pouvant le faire avancer dans le bon sens. Rédacteur en chef des sports, Massimo Lorenzi rassure. «La votation «No Billag» va laisser des traces. À l’exception du foot et du hockey, la couverture sportive des trois régions linguistiques de notre pays sera touchée. Mais le TdR restera une priorité. Malgré le train d’économies envisagé, on assurera une couverture digne de ce nom.»

Et d’enchaîner: «Aucun sport ne permet de montrer la Suisse romande comme le cyclisme.» L’opération carte postale a un coût: 1 million. «Les images de la boucle romande font le tour du monde.» Elles sont relayées par 191 pays, sur les cinq continents. Près de 1000 heures de diffusion en direct sont prévues. L’audience globale avoisine les 20 millions de téléspectateurs. En 2017, le TdR a réuni, en moyenne, 42 000 Suisses devant le petit écran. «Soit 23% de parts de marché. L’étape de montagne a capté l’attention de 57 000 spectateurs, soit 32% de parts de marché. À titre comparatif, le dernier Paris-Roubaix en a généré 12%.»

Pour assurer 1 h 30 de direct et les émissions d’avant et d’après-course, 80 collaborateurs sont engagés. «Auxquels se greffent, ponctuellement, 15 personnes. L’investissement en personnel est le même que celui pour Athletissima ou les épreuves Coupe du monde de ski à Crans-Montana.» Pour le TdR, le dispositif technique comprend 12 caméras, 3 motos, 1 hélicoptère et 1 avion.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Pro Infirmis aide à reconnaître les artistes handicapés. Paru le 24 avril 2018
(Image: Bénédicte) Plus...