Comment la Pontaise est devenue une citadelle imprenable

FootballInvaincu dans son stade depuis le 3 avril, le LS est cette saison l’équipe la plus performante de SFL à domicile.

Le Lausanne-Sport de Kukuruzovic, Zeqiri et Turkes est la meilleure équipe du pays à domicile, cette saison.

Le Lausanne-Sport de Kukuruzovic, Zeqiri et Turkes est la meilleure équipe du pays à domicile, cette saison. Image: FRESHFOCUS

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Ciriaco Sforza n’aura pas besoin de prévenir ses joueurs du danger que représente pour eux le déplacement de ce vendredi à Lausanne. Après avoir arraché miraculeusement un point, fin septembre, devant son public, le FC Wil sait que sa tâche sera plus compliquée encore à la Pontaise.

Un stade où le LS n’avait pourtant pas pour habitude de particulièrement briller toutes ces dernières années. Au contraire même. Combien de fois n’a-t-on pas entendu, souvent sous le couvert de l’anonymat, des joueurs se plaindre des trop hautes expectatives d’un public lausannois rarement satisfait. Sans parler du handicap que constituait cette enceinte froide et anonyme que chacun se réjouissait déjà de quitter.

Ce contexte presque négatif s’est transformé en précieux atout ces derniers mois. Depuis cette cruelle défaite contre Servette, le 3 avril sous la neige, plus aucun adversaire n’a quitté la Pontaise en vainqueur. Sur les treize qui s’y sont présentés depuis, onze en sont même repartis bredouilles, seuls Schaffhouse et Winterthour parvenant à arracher un point. Le bilan flirte même avec la perfection cette saison, puisque les Zurichois peuvent s’enorgueillir d’être les seuls à avoir freiné cette impressionnante série. Grâce aux 19 points récoltés en sept matches – auxquels il faut ajouter deux victoires en Coupe de Suisse contre Lugano et Xamax –, le LS est tout simplement l’équipe la plus efficace à domicile des trois principales ligues du pays.

«Après les erreurs commises la saison passée, chacun s’est remis en question et a ensuite pris ses responsabilités, explique Giorgio Contini. À domicile surtout, nous étions bien conscients d’avoir déçu notre public, sur le plan du jeu comme dans l’attitude pas assez conquérante. Mais pour que cette métamorphose s’opère, il fallait que les résultats suivent. Le fait de gagner nos premiers matches à la Pontaise, souvent sur de gros scores, a donné aux joueurs la confiance en eux qui leur faisait un peu défaut. Et puis, détail primordial, nous pouvons compter cette année avec des attaquants qui concrétisent leurs occasions, ce qui n’était pas le cas la saison dernière.»

3,66 buts par match

Cette contribution capitale permet au LS d’afficher des statistiques impressionnantes: 33 buts inscrits en neuf sorties (Coupe comprise). Soit une moyenne de 3,66 buts par match. Du jamais-vu aux Plaines-du-Loup! «C’est vrai, tout nous sourit actuellement, apprécie Stjepan Kukuruzovic. Et je pense que ces chiffres renforcent non seulement notre confiance mais font aussi un peu peur à nos adversaires. On remarque d’ailleurs qu’ils évoluent de façon bien plus prudente à la Pontaise qu’à domicile. Et puis, le fait d’avoir une pelouse en excellent état et une surface de jeu plus grande que la moyenne sont autant de facteurs qui avantagent une équipe qui joue.»

Giorgio Contini ne cache pas que l’un des objectifs prioritaires du LS consiste à maintenir le plus longtemps possible cette invincibilité sur son terrain. «Pour l’instant, détaille le coach lausannois, ne regardons pas trop loin et essayons de terminer cette première phase avec deux victoires supplémentaires à la Pontaise. Avec la confiance qui nous habite aujourd’hui, nous devrions y parvenir. Mais pour cela, il serait bien que mes joueurs puissent compter avec l’apport un peu plus marqué de nos supporters. Dans les moments difficiles surtout, j’ai l’impression qu’ils pourraient les encourager un peu plus.»

Sans le dire, et au vu de la qualité des prestations lausannoises ces derniers mois, Giorgio Contini et consorts ne sont pas loin de penser que leur équipe mériterait aussi quelques centaines de spectateurs supplémentaires. «Il est évident que plus il y a de monde pour te soutenir et plus la pression est grande, sourit Stjepan Kukuruzovic. Mais, comme tous mes coéquipiers je crois, je préfère de loin cette situation, que nous avons connue contre SLO, GC et Lugano, plutôt que d’évoluer devant 400 personnes comme à Chiasso.» Le capitaine lausannois résume ainsi l’un des secrets de cette remarquable série: «J’ai l’agréable impression que nous jouons désormais avec beaucoup plus de spontanéité que la saison passée. En entrant sur le terrain, nous savons très bien ce que l’on veut et ce qu’on doit faire pour l’obtenir.» Un détail qui change tout et qui devrait permettre au LS de redimensionner quelque peu les ambitions du jeune et surprenant FC Wil.

Créé: 21.11.2019, 20h36

L’avant-match

Les infos

L’absent. Cameron Puertas (blessé).

FC Wil. Ciriaco Sforza sera notamment privé des trois titulaires que sont Kostadinovic, Duah et Schmid, tous expulsés contre Chiasso avant la trêve.

Giorgio Contini: «Pour privilégier la qualité des séances d'entraînement, nous n’avons pas disputé de match amical durant ces quinze jours de pause. Pour l'emporter face à la révélation de cette saison, il faudra retrouver très vite le bon rythme et ce remarquable état d'esprit qui a été l'une de nos forces jusque-là.»

Articles en relation

Le futur temple du Lausanne-Sport dévoile son style British

Football Dans le match contre la Pontaise, le nouveau stade de la Tuilière montre déjà ses points forts. Nous l’avons visité avec le regard du spectateur-supporter. Plus...

Et le nom du futur stade du LS est...

Sport L'enceinte, qui accueillera ses premiers matches du championnat dès la saison 2020-2021, a été baptisée. Plus...

Le Lausanne-Sport est fin prêt à défier NE/Xamax

Football Net vainqueurs du derby face à Stade-Lausanne-Ouchy, les Lausannois ont fait le plein de confiance avant un prometteur 8e de finale de Coupe, jeudi. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.