Deux stars sur les routes du Chablais

AutomobilismePar la magie d’Éric Jordan, deux «monuments», Loeb et Vatanen, seront de la 15e édition du rallye, vendredi et samedi.

Avec Ari Vatanen, le roi de la glisse, le spectacle est assuré cette fin de semaine.

Avec Ari Vatanen, le roi de la glisse, le spectacle est assuré cette fin de semaine. Image: REUTERS

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Sébastien Loeb, neuf titres de champion du monde des rallyes, 78 victoires en WRC, un podium aux 24 heures du Mans, un autre au Rallye Dakar, le record absolu de la montée de Pikes Peak dans le Colorado. Le Français anime actuellement le championnat du monde de rallycross.

Ari Vatanen, champion du monde des rallyes en 1981, vainqueur à quatre reprises du Dakar, recordman de Pikes Peak en 1988, lorsque le parcours de la fameuse course de côte n’était pas encore entièrement asphalté. Ancien député européen. Signe particulier: il célébrait ses victoires avec un verre de lait.

Loeb en ouvreur

Sébastien Loeb, Ari Vatanen: ces deux monstres sacrés du sport automobile seront dans le Chablais cette fin de semaine. Merci qui? Merci Éric Jordan, l’organisateur du rallye. «En 2006, je naviguais Philippe Roux au Monte-Carlo et nous avons fait la connaissance de Sébastien. Dans une discussion à bâtons rompus, je lui ai dit: «Si tu as envie de venir une fois te faire plaisir chez nous, pas de soucis, on a tout ce qu’il faut.» À l’époque, Citroën-Suisse était notre partenaire, cela a facilité les choses.» Sébastien Loeb devient bientôt le parrain de l’épreuve, qu’il a du reste remportée l’an dernier. «Vu ses multiples activités, la gestion de son agenda n’est pas facile. Le week-end dernier, il était en Grande-Bretagne pour un rallycross et des essais l’attendent; il arrivera donc jeudi matin et s’en ira rapidement samedi soir. C’est pour cette raison qu’il nous a demandé de ne pas participer à la course, mais d’officier comme dernier ouvreur avec sa Peugeot 306 Maxi. Pour les spectateurs, c’est le gage d’un immense spectacle», sourit Éric Jordan, 47 ans.

Le rallye du Chablais qui accueille aussi cette année le 1er Green Motion Electro-Rallye, une randonnée de véhicules électriques, compte également pour la Coupe de Suisse des rallyes historiques, où s’affrontent Ford Escort, BMW M3 et autres Porsche 911. «Le succès de cette catégorie est toujours plus important. Et pour célébrer notre 15e anniversaire, nous voulions proposer une tête d’affiche», reprend le patron de l’épreuve.

Le roi de la glisse

Dès lors, pourquoi ne pas demander au plus mythique de tous les pilotes de cette génération, le Finlandais Ari Vatanen? «À l’époque où Craig Pollock – manager de Jacques Villeneuve et ancien patron de l’écurie BAR en Formule 1 – organisait les 24 heures de Villars, j’avais fait la connaissance de Kim, le fils d’Ari, raconte Éric Jordan. Nous avions d’ailleurs organisé une démonstration de voitures de rallyes sur le col de la Croix enneigé; nous sommes toujours restés en contact.» Tout semble facile avec ce diable d’homme, à la fois passionné et passionnant. «Parce que j’ai moi-même pratiqué le rallye à l’époque, j’aime privilégier son côté sportif», explique le Valaisan.

Une question: «Tiens, si Ari pouvait venir?» Et Ari va arriver, du sud de la France, où l’ancien député européen pour la Finlande passe aujourd’hui le plus clair de son temps. Il roulera avec une BMW M3. Entre ses mains diaboliques, pas sûr que la voiture restera longtemps en ligne droite. Car Ari, c’est le roi incontesté de la glisse. (24 heures)

Créé: 31.05.2018, 06h52

Repères

Le rôle des ouvreurs
Les voitures ouvreuses ont pour mission de contrôler que tous les postes de commissaires sont prêts et que le public n’est pas placé dans des endroits dangereux. Après le passage des trois premières voitures (000, 00A, 00B), le parcours est considéré comme sécurisé et les pilotes des voitures H0 (Vatanen, pour les véhicules historiques) et 0 (Loeb, pour le rallye moderne) rouleront comme s’ils étaient en course.

LE PROGRAMME

Vendredi
Shakedown (parcours d’essai) dès 7 h. Départ du rallye à 10 h 25, de la place de l’Hôtel-de-Ville, à Aigle, pour une boucle de trois spéciales (col de la Croix, Tour d’Ai et Les Avants) à couvrir deux fois, avec regroupement à Montreux dès 13 h 30. Arrivée à Aigle (halle des Glariers) à 19 h 40.

Samedi
Départ à 7 h pour deux épreuves de vitesse (Les Rives et Portes du Soleil) à couvrir deux fois, avec regroupement place Tübingen, à Monthey,
dès 9 h. L’après-midi, à deux reprises, les épreuves de Collonges et Bex-Lavey.
Arrivée finale à Aigle à 18 h 25.

LES PARTICIPANTS

Leader du championnat de Suisse, le Tessinois Ivan Ballinari a subi une opération d’une hernie discale en fin de semaine dernière et doit donc déclarer forfait. Parmi les R5 à suivre, quatre Ford Fiesta et la Skoda Fabia R5 du Valaisan Mike Coppens. Une belle bagarre est attendue sur le front du Clio Trophy et du championnat de Suisse juniors.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.