Espérance Pully veut donner un sens à sa saison

BasketballEn chute libre depuis le début de l’année, les Pulliéranes défieront Elfic à Fribourg samedi en demi-finale de Coupe de Suisse.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Décembre 2017. Premier contradicteur d’Elfic Fribourg en championnat, l’Espérance Sportive Pully s’apprête à accueillir Troistorrents pour une place en finale de la Coupe de la Ligue. Déjà qualifiées pour les demi-finales de la Coupe de Suisse, les Pulliéranes d’Éric Bally peuvent alors espérer briller sur tous les fronts du basket féminin helvétique. Du jamais vu depuis ces années nonante où le club de la banlieue lausannoise trustait les titres.

Trois mois plus tard, il ne reste plus, ou presque, à l’ESP que cette demi-finale de Coupe samedi (17 h 30) à Fribourg pour sauver une saison pourtant prometteuse. «En décembre, tous les voyants étaient au vert, et en peu de temps, tout a tourné de façon négative, soupire Jean Fernandez, un vice-président qui a repris les rênes de l’équipe de LNA il y a moins d’une semaine. Désormais l’unique objectif est de finir cette saison du mieux possible.»

Encore dans le haut du classement de LNA à la pause de Noël, l’Espérance a subi le 6 janvier un incroyable revers à Genève face à l’indéboulonnable lanterne rouge. Suivront cinq autres défaites consécutives – dont encore une à domicile, cette fois et de quinze points, contre ces mêmes Genevoises – qui relèguent aujourd’hui l’ESP à la 5e place. «On ne sait pas exactement ce qui se passe, se demande Jean Fernandez. Bien sûr, l’excuse des nombreuses absences pour blessures est recevable, mais elle n’explique pas tout. Raison pour laquelle nous avons récemment même fait appel à un psychologue du sport pour qu’il s’entretienne avec les filles. Sans résultat concret malheureusement. Du coup, fatigué et découragé, Éric Bally, notre coach, a décidé de jeter l’éponge. Ce que nous regrettons tous à la direction sportive. À mon avis, le problème est dans la tête des filles. C’est donc à elles de le résoudre.»

Symbole de l’équipe jeune, conquérante et ambitieuse de l’automne passé, Meline Franchina ne veut pas envenimer davantage encore les choses avant l’échéance de la Coupe. «C’est vrai, explique la Vaudoise, nous avions un gros problème relationnel avec le coach, mais son départ n’a pas tout réglé, comme on a pu le constater dimanche à Winterthour. Un déplacement que nous avons dû effectuer à six joueuses seulement, et avec une seule Américaine. Dans ces conditions, c’était presque mission impossible.»

Comme ce samedi à Fribourg face à la meilleure équipe du pays? «Le contexte de la Coupe est différent, continue Meline Franchina. Donc on ne sait jamais, même si cela reste compliqué. J’espère simplement que le nouveau coach saura trouver les bons mots pour que cette équipe redevienne ce qu’elle était en automne…»

S’il apparaît évident qu’un exploit sur le parquet fribourgeois relancera leur saison, les Pulliéranes, qui comptent deux petits points seulement de retard sur Bellinzone en championnat, auront ensuite toutes leurs chances de se qualifier pour les play-off. «Tout est encore possible, conclut Jean Fernandez. Il nous reste cinq matches pour montrer une autre image que celle que nous proposons depuis deux mois…»

(nxp)

Créé: 07.03.2018, 19h11

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.