L’équipe de Suisse va devoir jouer à la Capela

BasketballPour passer le cap des préqualifications de l’Euro 2021, les Helvètes ont l’obligation de battre l’Islande de 20 points ou plus.

Pour espérer se qualifier, les Suisses ne peuvent pas compter que sur Capela.

Pour espérer se qualifier, les Suisses ne peuvent pas compter que sur Capela. Image: KEYSTONE

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Clint par-ci, Clint par-là, y aurait-il un effet Capela? L’équipe de Suisse de basket, qui a manqué de musique et de percussion dans son jeu au Portugal, se serait-elle trop reposée sur sa star de NBA? La question se pose alors que le groupe helvétique ne peut plus se permettre une fausse note ce mercredi soir à Montreux (19 h) face à l’Islande. L’orchestre dirigé par Gianluca Barilari doit réussir un concerto exceptionnel et s’imposer de 20 points ou plus contre les Nordiques s’il entend rêver encore de l’Euro 2021.

«Moi, dans tous les cas, j’y crois!» Président de Swiss Basket, Giancarlo Sergi est convaincu que la sélection nationale est capable de se sublimer, surtout avec la classe de son géant de Houston. «Est-ce que nous pourrions viser la lune sans lui, la réponse est clairement non, il suffit de regarder ses statistiques, constate Sergi. Je ne crois pas que les coups de projecteurs sur Clint soient néfastes pour ses coéquipiers, au contraire. Lui, il a bien su s’intégrer et les gars apprennent énormément à son contact.»

«Nous en sommes capables»

Arnaud Cotture, qui brille habituellement au Pommier du Grand-Saconnex, confirme le plaisir qu’il a à côtoyer le géant genevois. «Ce n’est pas à moi de juger si on l’a trop mis en avant ou pas. Tout ce que je peux dire c’est qu’il est valorisant de jouer avec un élément de son niveau, qu’il a une certaine influence sur nous, c’est une référence dans sa position, remarque l’intérieur des Lions de Genève. Mais on n’est pas là pour seulement le regarder jouer!»

Il est évident que lui et ses camarades de l’équipe de Suisse vont devoir se hisser à sa hauteur ce mercredi s’ils entendent se retrouver en tête de leur groupe. «Nous en avons discuté entre nous, nous savons que nous sommes capables de renverser tactiquement la situation en notre faveur, renchérit Cotture. On va tous tirer à la même corde pour atteindre le même objectif. À nous de jouer très haut défensivement et de mettre un maximum de pression sur ces Islandais qui vont venir pour protéger ces 20 points. Mais on sait à quoi s’attendre et où on veut aller. On la veut, cette qualification!» Des paroles aux actes, il ne reste plus qu’à mettre le son et s’appuyer sur le gros carnet d’adresse des tireurs helvétiques que sont Roberto Kovac et Dusan Mladjan pour faire trembler les filets des paniers du Pierrier.

Motivateur hors pair, le président Sergio Sergi va s’employer à pousser sa troupe, comme il le faisait lorsqu’il était joueur. «J’ai eu un entretien individuel avec chacun. Mon rôle a été de les booster à fond pour que ce mercredi ils aillent chercher cette qualification avec leurs tripes, qu’ils se battent sur tous les ballons, qu’ils défendent haut de manière très agressive, parce qu’il faudra être fou pour passer, tout simplement.»

L’importance du public

Pour accomplir leur mission, les Helvètes comptent aussi sur leur sixième homme souvent déterminant lorsqu’il s’agit d’aller gratter le haut du panier. «On a vu l’importance du public au Portugal ou en Islande, il a fait la différence, souligne Arnaud Cotture. Ce soutien supplémentaire ne peut que nous aider à nous transcender.» Avec un Clint Capela par-ci et par-là, bien décidé à ajouter des effets spéciaux à sa musique pour son dernier match de l’année dans notre pays, venez nombreux à Montreux…

Créé: 20.08.2019, 21h26

A l'affiche

Groupe H. Dernier match:
Mercredi:
19.00 Suisse-Islande.
Classement:
1. Portugal 4/4 (-16).
2 Islande 3/2 (+28).
3. Suisse 3/2 (-12).
En s’imposant avec 20 points d’écart, la Suisse serait à égalité parfaite avec l’Islande (+8), mais après une défaite d’un point dans le Nord (83-82), elle serait première de son groupe grâce à ses confrontations directes avec les Islandais.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 septembre 2019
(Image: Valott?) Plus...