Quatre étincelles au coeur d’une soirée de feu

AthletissimaLe 400 m haies féminin et le triple saut masculin réuniront le podium intégral des JO 2016, jeudi à la Pontaise, où Lavillenie (perche) et Van Niekerk (400 m) seront aussi en vedette.

Lea Sprunger courra le 400m haies F à 20h03.

Lea Sprunger courra le 400m haies F à 20h03. Image: KEYSTONE

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Tout est réuni pour que la soirée soit belle, ce jeudi à Lausanne. Prenez un Stade Olympique de la Pontaise perché à 600 mètres d’altitude ainsi que des prévisions météorologiques favorables et vous obtenez des conditions propices aux performances. Ajoutez-y un plateau riche, varié, et vous voilà plongé dans une édition 2017 d’Athletissima où les étincelles susceptibles de mettre le feu au meeting seront nombreuses.

Point d'orgue: le 400m masculin

A commencer par un 400 m haies féminin et un triple saut masculin de très haute tenue, où l’on retrouvera le podium intégral des Jeux olympiques de Rio. Le concours hommes à la perche ne manquera pas de piquant non plus puisque, à l’exception du champion olympique Thiago Braz, tout le gratin du moment sera présent. Le 400 m masculin, muni de la vedette Wayde Van Niekerk, constituera quant à lui le point d’orgue de cette huitième étape de la Ligue de diamant. Un rendez-vous lors duquel – outre ces quatre temps forts – les médaillés olympiques et mondiaux se succéderont au fil des disciplines.

Le spectacle est donc garanti. Aux différents Suisses engagés – voir le programme – de tirer leur épingle du jeu et d’engranger un maximum de confiance à un mois des Mondiaux de Londres.


20h03: 400m haies féminin

Sprunger face au gratin mondial

C’est la course à ne manquer sous aucun prétexte. Dans son jardin, Lea Sprunger affronte tout simplement ce qui se fait de mieux au niveau mondial. Au podium des Jeux de Rio (Dalilah Muhammad, Sara Slott Petersen, Ashley Spencer), il faut ajouter la pépite américaine Shamier Little (22 ans), qui a déjà couru le 400 m haies en 52’’75 cette saison. La mission aurait pu paraître impossible si la Nyonnaise n’affichait pas la forme de sa vie. «Cela ne me fait pas peur», affirme sans trembler celle qui a effacé Anita Protti des tablettes sur 400 m dimanche (51’’09). Un exploit que Lea Sprunger espère désormais accomplir sur le tour de piste avec obstacles, où le record national de la Lausannoise tient depuis près de vingt-six ans (54’’25). Pour arriver à ses fins, la sociétaire du COVA Nyon a pris un risque en réduisant sa foulée entre les haies, passant de 15 à 14. «Je suis encore en rodage, reconnaît-elle. Ce choix est en train de payer.» De quoi la faire rêver de descendre sous la barre des 54’’. U.C.

20h25: perche masculine

Lavillenie pour se rassurer

En 2017, un homme survole la perche mondiale: Sam Kendricks. Encore invaincu et couronné à trois reprises en Ligue de diamant, l’Américain de 24 ans a surtout marqué les esprits en atteignant la barre mythique des 6 mètres fin juin à Sacramento. Cette hauteur, Renaud Lavillenie ne l’a pas franchie depuis plus d’un an. Encore battu à Paris samedi, le recordman de la discipline (6,16 m) espère se relancer à Lausanne, où le public l’apprécie tant. Le Français veut aussi oublier sa déconvenue de l’année dernière à la Pontaise, lorsqu’il avait été battu par un certain… Sam Kendricks, alors auteur du nouveau record du meeting (5,92 m). Ce concours à la perche s’annonce de haut vol, puisque tous les meilleurs sauteurs internationaux seront présents, à l’exception du champion olympique Thiago Braz. Le Zurichois Dominik Alberto (record à 5,55 m) sera aux premières loges. U.C.

20h55: triple saut masculin

Taylor boosté par la concurrence

C’est l’autre épreuve réunissant le podium intégral des Jeux de Rio. Avec le double champion olympique et du monde Christian Taylor, Will Claye, Bin Dong, mais aussi Pedro Pablo Pichardo, de retour sur la scène internationale, le concours du triple saut s’annonce passionnant. Et ce n’est pas le chef de file américain qui se plaindra de la concurrence. «Au contraire, c’est quelque chose dont je me nourris. J’aime être poussé et être mis sous tension», avance Taylor. Cette saison, l’athlète de 27 ans a bondi au-delà des 18 mètres pour la première fois depuis 2015 (record personnel à 18,21 m). De quoi remettre au goût du jour sa quête du record du monde de Jonathan Edwards (18,29 m en 1995). «C’est mon objectif, glisse-t-il. Et je sais que je n’ai pas encore tout donné.» La Pontaise, où il a déjà sauté au-delà des 18 mètres en 2015 (18,06 m), peut l’inspirer. «Je crois aux vertus de ce stade. Et comme on va tous se booster entre nous…» J.R.

21h40: 400m masculin

Van Niekerk, future légende?

Pour sa première sur le tour de piste cette saison en Europe, Wayde Van Niekerk constituera la grande attraction de la soirée. Le recordman du monde (43’’03), champion olympique et du monde a tout pour succéder au futur retraité Usain Bolt au rang d’athlète de légende. Aux Mondiaux de Londres, le mois prochain, le Sud-Africain (24 ans) s’alignera d’ailleurs tant sur 400 m que sur 200 m, distance sur laquelle il détient la meilleure performance de l’année (19’’84). «C’est à la fin de la saison que l’on fera les comptes, coupe-t-il. Pour le moment, il s’agit d’entretenir ma bonne forme et de faire le show. Dès jeudi.» Van Niekerk vise-t-il un temps particulier à Lausanne? «A l’heure actuelle, je chasse plutôt la consistance et la cohérence.» Ça devrait aller vite quand même. J.R.


Suivez sur notre site Internet l’édition 2017 d’Athletissima en direct commenté. Photos, vidéos, résultats et interviews vous attendront ce jeudi soir

Créé: 06.07.2017, 06h37

Atcho et Wanders, joyaux à l’épreuve de la Ligue de diamant

Il y a six ans, Sarah Atcho portait encore les affaires des stars au départ des courses. Ce jeudi soir, la Lausannoise (22 ans) s’alignera sur 200 m aux côtés de la reine Dafne Schippers, de Kyra Jefferson (22’’02 cette saison) ou encore de Mujinga Kambundji. «Je suis la plus rapide en Suisse sur la distance cette année, rappelle-t-elle avant ses débuts en solo sur la Ligue de diamant. J’ai mérité ma place.»

Membre fidèle du relais 4 x 100 m, la sprinteuse du Lausanne-Sport brille grâce à ses performances individuelles en 2017. Elle a notamment fait voler en éclats son record personnel sur 200 m en juin (22’’91). Une performance qui lui a d’ores et déjà ouvert les portes des Mondiaux de Londres le mois prochain. «D’une certaine manière, décrocher ce minima m’a permis de ne plus être sous pression au niveau de mes temps, analyse-t-elle. Cela m’a libérée.»

De son propre aveu, la sportive vaudoise de l’année en 2016 a le sommeil plus léger ces derniers jours, partagée entre crainte et excitation. Mercredi, en conférence de presse, Dafne Schippers lui a donné comme seul conseil de ne surtout pas oublier de prendre du plaisir. Dans un stade dont elle connaît les moindres recoins, Sarah Atcho espère aussi en donner à ses proches. «Toute ma famille et mes amis seront dans les tribunes.»

Julien Wanders (21 ans) aura lui en tête de faire sauter le chrono sur 5000 m. Le Genevois doit encore retrancher 15 secondes à son record personnel (13’37’’48) pour viser les Mondiaux en Albion. «J’y crois, martèle-t-il. Ce temps est dans mes cordes. Je sors d’un excellent mois de préparation en altitude (ndlr: à Saint-Moritz).» Pour tenir le rythme et réussir cet exploit, il pourra compter sur un lièvre de luxe: son coéquipier kényan Sylvester Kipchirchir.

A l’occasion de son baptême du feu en Ligue de diamant, Julien Wanders devra aussi gérer les attentes qui entourent ce type de grands rendez-vous. «Bien sûr, cela représente une pression supplémentaire, reconnaît-il. J’espère surtout que cela va me pousser à sortir le meilleur de moi.» U.C.

Lea Sprunger

Renaud Lavillenie

Christian Taylor

Wayde Van Niekerk

Le programme

19h40 Javelot F
19h45 Poids H
19h50 Longueur F
20h03 400 m haies F (Sprunger)
20h13 1500 m H
20h23 100 m haies F (Zbären)
20h25 Perche H (Alberto)
20h33 Mile F
20h44 200 m F (Atcho, Kambundji)
20h45 Hauteur F
20h54 400 m haies H (Hussein, Mfomkpa)
20h55 Triple saut H
21h04 5000 m H (Wanders)
21h20 100 m H (Wilson)
21h30 800 m F (Büchel)
21h40 400 m H
21h50 4x100 m F (Atcho, Kambundji)

Articles en relation

Sarah Atcho, une belle envie de bien faire

Athlétisme La Lausannoise sera attendue sur le 200 m d'Athletissima le 6 juillet à la Pontaise. Plus...

Delapierre: «Le 6 juillet est la date idéale pour Athletissima»

Athlétisme En cette année post-olympique, le meeting de la Pontaise retrouve une date plus enviable au calendrier. Le patron de la manifestation apprécie. Les athlètes aussi. Plus...

Athletissima: Renaud Lavillenie en haut de l’affiche

Sports Le perchiste français, les sprinters Wayde van Niekerk et Dafne Schippers tiendront la vedette à Lausanne le 6 juillet. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.