Wawrinka éliminé: «J'ai vécu une très mauvaise journée»

CincinnatiJulien Benneteau a battu Stan Wawrinka (1-6 6-1 6-2) en quart de finale du Masters 1000 de Cincinnati. «J'ai vécu une très mauvaise journée», lâche le Vaudois.

Cette défaite ne devrait tout de même pas trop perturber Stan Wawrinka dans l'optique de l'US Open, quatrième levée du Grand Chelem qui démarrera le 28 août.(Vendredi 15 août)

Cette défaite ne devrait tout de même pas trop perturber Stan Wawrinka dans l'optique de l'US Open, quatrième levée du Grand Chelem qui démarrera le 28 août.(Vendredi 15 août)

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Stan Wawrinka (ATP 4) ne disputera pas les demi-finales du Masters 1000 de Cincinnati. Le Vaudois s'est incliné en trois sets (1-6 6-1 6-2) face à Julien Benneteau (ATP 41) vendredi après-midi.

Favori logique du haut du tableau à la suite de l'élimination du no 1 mondial Novak Djokovic, Stan Wawrinka a manqué une belle opportunité dans l'Ohio. Il a même sombré de manière étonnante dans les deuxième et troisième sets face à un accrocheur Julien Benneteau. «J'ai vécu une très mauvaise journée», lâchait le Vaudois, qui a ainsi subi sa troisième défaite d'affilée face au Français de 32 ans.

«Je me suis senti hésitant au niveau du jeu et de mes choix tactiques. Cela est dû au fait que je ne parvenais pas à bien bouger», précisait Stan Wawrinka. «Il y a des jours comme ça. Il faut faire avec, retenir ce qu'on peut et aller de l'avant», poursuivait-il sereinement.

Le jour et la nuit

Impérial dans une première manche bouclée en 21', Stan Wawrinka a singulièrement manqué de «punch» par la suite sous le soleil de Cincinnati. Le champion d'Australie parvenait certes toujours à imposer son rythme à l'échange, mais commettait également le plus souvent la faute au moment de porter l'estocade. Julien Benneteau se qualifiait ainsi sans briller pour sa première demi-finale dans un Masters 1000.

«J'ai gagné la première manche 6-1, mais mon niveau de jeu n'était pas excellent», notait Stan Wawrinka, qui terminait la partie avec pas moins de 40 fautes directes à son passif pour seulement 20 coups gagnants. Il concédait son service à quatre reprises dans les deux derniers sets, alors qu'il n'avait lâché que 2 points sur son engagement dans un set initial où ses statistiques furent remarquables (9 «winners» et 4 erreurs non provoquées)...

Du temps devant lui

Cette défaite ne devrait pas trop perturber Stan Wawrinka dans l'optique de l'US Open, quatrième levée du Grand Chelem qui démarrera le 28 août. Le Vaudois sait qu'il a les moyens d'aller loin à New York, où il avait atteint les demi-finales l'an dernier après une préparation pourtant peu convaincante (2e tour à Montréal et à Cincinnati).

Sorti en 8e de finale la semaine précédente à Toronto, Stan Wawrinka a d'ailleurs tout loisir de recharger ses batteries avant les trois semaines cruciales qui l'attendent. L'objectif est d'être en forme à Flushing Meadows et - surtout - à Genève pour cette demi-finale de Coupe Davis que tout un pays attend impatiemment.

«Je suis confiant avant d'aborder l'US Open», confirmait Stan Wawrinka. «Je ferai tout pour y être en forme. Je devrai faire pour cela ce que je fais le mieux: bien m'entraîner au cours de la semaine de préparation afin de bien sentir la balle. Le but sera également d'être reposé sur le plan mental à l'heure de commencer l'US Open», concluait le Vaudois, qui retrouvera son coach Magnus Norman à New York.

Federer-Murray en quart

Roger Federer (ATP 3) a quant à lui disputé son quart de finale dans la nuit de vendredi à samedi, face à Andy Murray (ATP 9). Le Bâlois a gagné le droit de retrouver l'Ecossais en battant Gaël Monfils (ATP 23) 6-4 4-6 6-3 au cours de la «night session» de jeudi. Andy Murray a lui aussi dû batailler pour décrocher sa qualification, sauvant même deux balles de match face à John Isner (ATP 14) en 8e de finale.

Après avoir écarté trois balles de break au début du troisième set, Roger Federer a forcé la décision en signant le break dans l'avant-dernier jeu de son duel avec Gaël Monfils. Il a enlevé onze des quinze derniers points de cette partie.

«La clé fut la qualité de mon retour de service, expliquait-il. Les conditions de jeu sont très rapides. Bien relancer m'a permis de rester... calme». Le Bâlois a livré une performance de choix. Il a parfaitement tenu l'échange et, surtout, il a su hisser parfaitement le niveau de son jeu dans le «money time».

Créé: 15.08.2014, 18h35

Galerie photo

La saison 2014 de Stanislas Wawrinka

La saison 2014 de Stanislas Wawrinka Retrouvez les moments fort de la saison du Vaudois.

Articles en relation

Un grand Federer contre Monfils

Cincinnati Il y aura bien deux Suisses ce vendredi en quart de finale du Masters 1000 de Cincinnati. Roger Federer a rejoint Stan Wawrinka à la faveur de son succès sur Gaël Monfils. Plus...

Wawrinka retrouvera Benneteau en quart de finale

Tennis Stan Wawrinka a battu Marin Cilic en huitième de finale du Masters 1000 de Cincinnati. Il affrontera Julien Benneteau en quart de finale. Plus...

Deux adversaires redoutables pour les Suisses à Cincinnati

Tennis Stan Wawrinka et Roger Federer n'auront pas une tâche aisée ce jeudi lors des huitièmes de finale du Masters 1000 de Cincinnati. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 14 novembre 2018
(Image: Bénédicte) Plus...