Passer au contenu principal

Abraham chassait le record. Ce sont ses lièvres qui l’ont abandonné!

À Dubaï, le Genevois se classe 10e en 2 h 09’49. Loin du vainqueur, l'Ethiopien Getaneh Molla. Et loin de Mo Farah, le recordman d'Europe.

Tadesse Abraham.
Tadesse Abraham.
MAURANE DI MATTEO

À entendre son témoignage, Tadesse Abraham a fondu en larmes sitôt la ligne d’arrivée franchie. «Il était terriblement triste», raconte Olivier Baldacchino, le coach genevois, présent aux côtés du recordman suisse du marathon. «Oui, il était bien plus triste qu’il n’était abattu. Il faut dire qu’il avait mis tout son cœur dans sa tentative», ajoute-t-il. À Dubaï, dans le jour naissant, le rêve de «Tade» s’est évanoui comme disparaît un mirage. Lui qui chassait le record d’Europe de Mo Farah (2 h 05’11) a été trahi par le coup de pompe de ses lièvres.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.