Passer au contenu principal

Abraham gagne l'or sur le semi-marathon

Tadesse Abraham a apporté à la Suisse sa troisième médaille aux Championnats d'Europe à Amsterdam.

Chez les dames, la Portugaise Sara Moreira s'est imposée devant l'italienne Veronica Inglese.
Chez les dames, la Portugaise Sara Moreira s'est imposée devant l'italienne Veronica Inglese.
AFP

L'athlétisme suisse a vécu l'une de ses plus belles heures aux Championnats d'Europe à Amsterdam. Tadesse Abraham a remporté l'or sur le semi-marathon et a conduit la Suisse à la victoire par équipes.

Le passage sous le Rijksmuseum se prêtait parfaitement à ce moment historique pour l'athlétisme helvétique. Sous les arcs du portail du musée national néerlandais, Abraham a filé vers la médaille d'or en 1h02'03'' sur les 21,1 km d'un parcours urbain. Au cours des 5 derniers kilomètres, l'Erythréen d'origine s'est forgé une avance de 24'' sur le Turc Kaan Kigen Özbilen. L'Italien Daniel Meucci, sacré champion d'Europe du marathon voilà deux ans à Zurich, a complété le podium.

Deux médailles d'un coup

Son attaque a permis à Aabraham de fêter deux médailles d'or d'un coup. L'écart qu'il a creusé valait un deuxième titre. Grâce à un avantage de 2 secondes, Abraham en compagnie du Genevois Julien Lyon (15e/1h04'40'') et Adrian Lehmann (26e/1h05'21'') a remporté le titre par équipes devant l'Espagne et l'italie. Une gageure quand on sait qu'Abraham a été mal aiguillé à 500 mètres de la ligne et qu'il a bien perdu 5'' dans la mésaventure. Mais il s'est immédiatement remis en route avec un drapeau suisse dans la main pour rallier l'arrivée au plus vite.

«Chaque sportif connaît son jour. Le mien, c'était aujourd'hui», relevait le Genevois de 33 ans. Son affirmation se rapportait aussi aux Championnats d'Europe 2014 à Zurich. Fraîchement naturalisé suisse, il avait échoué sous le poids de la pression. «J'ai appris de Zurich. Chacun a aussi des moments difficiles en sport, cela en fait partie intégrante. Pour avoir du succès, il faut toujours regarder de l'avant malgré les coups durs.» Abraham avait déjà frappé un grand coup en mars en piquant le record de Suisse (2h06'40'') du marathon à Séoul à son ancien compagnon d'entraînement Viktor Röthlin.

Premier tour ahurissant

Dans ce semi-marathon, pour la première fois au programme des Européens, pour soulager les organismes avant les Jeux, il n'y eut aucune course d'attente. Abraham s'est porté immédiatement dans le groupe de tête malgré une bousculade au départ. Un quintette s'est formé dans les dix premiers kilomètres bouclés en 29'15 à un tempo ahurissant. «Malgré un premier tour très agressif, je me sentais bien et j'avais encore de la réserve. Cela m'a donné une grande confiance», décrivait Abraham.

Avec son attaque décisive, le Genevois s'attendait à décramponner Özbilen - le Kenyan de 30 ans court pour la Turquie depuis juin 2015 - son dernier compagnon de la première échappée. «Kigen (réd: c'est comme cela qu'Abraham appelle le Turc) a regardé plusieurs fois derrière lui. J'ai senti qu'il faiblissait.» En songeant aussi au classement par équipes, Abraham a attaqué dans le 16e kilomètre et s'est battu pour chaque seconde gagnée jusqu'à l'arrivée.

Après Fritz Schwab (1950, 10 km marche), Philippe Clerc (1969, 200 m), Werner Günthör (1986, poids), Viktor Röthlin (2010, marathon) et Kariem Hussein (2014, 400 m haies), Abraham est le sixième Suisse titré aux Championnats d'Europe.

En Suisse depuis 2004

Abraham a débarqué aux Européens en venant tout droit d'un stage d'entraînement en altitude à Addis Abebba (ETH) où il s'est préparé en compagnie des meilleurs Ethiopiens.

Abraham est en Suisse depuis 2004. Ce n'est pas un réfugié du sport récent comme la plupart des athlètes turcs naturalisés en toute hâte ces derniers mois. Il était arrivé en Suisse en 2004 après les Mondiaux de cross à Bruxelles. Il est marié à une Suissesse (Senait) et vit à Genève avec leur fils Elod. Il s'exprime parfaitement en français et en... allemand. Reste de son passage à Uster dans une structure réservée aux demandeurs d'asile.

Juste après Amsterdam, il repartira s'entraîner en Ethiopie pour préparer les Jeux olympiques.

Dames: les Portugaises à la fête

Chez les dames, la Portugaise Sara Moreira s'est imposée devant l'italienne Veronica Inglese et devant sa compatriote Jessica Augusto. La meilleure Suissesse a été la lauréate de Morart-Fribourg 2013, Martina Strähl 15e. Maja Neuenschwander a dû se contenter de la 23e place.

Neuenschwander n'est pas à son top et la distance du semi-marathon n'est pas sa préférée pour la recordwoman de Suisse du marathon.

C'est la renaissance du demi-fond prolongé portugais. Sara Moreira est une ancienne spécialiste de la piste, championne d'Europe en salle du 3000 m en 2013. Il a également pris la 3e place du marathon de New York en 2014. Elle avait été suspendue six mois pour dopage à un stimulant en 2011.

(si)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.