Passer au contenu principal

Abraham vise le record et le dépassement de soi

À Dubaï, le coureur genevois (36 ans) veut prouver que l’âge n’est pas un frein à l’ambition. Il s’est préparé sans arrière-pensée.

Six mois après sa médaille à Berlin, Tadesse Abraham veut marquer l’histoire autrement.
Six mois après sa médaille à Berlin, Tadesse Abraham veut marquer l’histoire autrement.
Keystone

Ce n’est pas le défi de sa vie mais cela pourrait être l’aboutissement d’une belle histoire. Vendredi, à Dubaï, Tadesse Abraham s’attaque au record d’Europe du marathon détenu en 2 h 05’11 par Mo Farah, quadruple champion olympique sur piste. L’ancien réfugié érythréen, naturalisé suisse en 2014, a beaucoup galéré pour devenir l’homme qu’il est. Un homme de cœur et un champion de caractère, pour qui le temps se rattrape autant qu’il se dépasse. «Pour moi, le record n’est pas une obsession, je cours d’abord pour chercher mes limites. Et au-delà, si j’ai encore de l’énergie…», confie-t-il au bout du fil.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.