Passer au contenu principal

AthlétismePlus de 200m en Ligue de Diamant: Sarah Atcho scandalisée

La sprinteuse vaudoise ne comprend pas qu'on ait pu reléguer sa discipline aux oubliettes. Elle le dit haut et fort.

Sarah Atcho trouve «absolument scandaleux» qu'on ait retiré le 200 mètres des épreuves de Ligue de Diamant.
Sarah Atcho trouve «absolument scandaleux» qu'on ait retiré le 200 mètres des épreuves de Ligue de Diamant.
Keystone

La Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) a provoqué un mini-séisme, mercredi, lorsqu'elle a annoncé que le 200 mètres (hommes et dames) faisait partie des disciplines qu'elle retirait du programme des meetings de Ligue de Diamant en 2020 (avec le lancer du disque, le triple saut et le 3000m steeple).

L'IAAF a pris cette décisions pour faire passer le nombre d'épreuves à 24 (12 masculines, 12 féminines) et couvrir ainsi une fenêtre TV de 90 minutes. Pour se déterminer, la Fédération a effectué des sondages, dont il est ressorti que le 100 mètres, le saut en longueur et le saut en hauteur étaient les trois disciplines préférées du public. Le 200 mètres vient juste après... mais il a quand même été retiré!

Cette décision a fait bondir la blonde Néerlandaise Dafne Schippers (27 ans), championne d'Europe et double championne du monde de la spécialité: «Je ne comprends pas, a-t-elle tweeté. Les dernières recherches (...) ont montré que le 200 mètres était une des disciplines les plus populaires. Malgré cela, il ne fait pas partie des 24 disciplines de Ligue de Diamant. Vous êtes sérieux?»

La sprinteuse vaudoise Sarah Atcho (24 ans) n'y est, elle non plus, pas allée par quatre chemins pour faire part de sa frustration. D'abord sur Twitter, où elle a écrit: «Je me demande vraiment à quoi servent ces coupes dans les disciplines. Je suis choquée qu'ils aient décidé d'en supprimer quelques-unes de mes préférées, et évidemment mon 200 mètres chéri. Les intérêts des athlètes semblent être en dernière position dans l'esprit des gens. Après Doha, maintenant ça? Honte sur vous, Diamond League et IAAF!»

Jointe par téléphone ce jeudi en milieu de matinée, Sarah Atcho n'était pas calmée: «C'est absolument scandaleux, pestait-elle. Le 200 mètres ne me semble pas être une discipline ennuyeuse, il est pratiqué par des stars comme Dafne ou Noah Lyles, mais on l'enlève... Je ne comprends pas. J'avais entendu parler d'une réduction des épreuves, mais jamais je n'aurais imaginé qu'on puisse biffer le 200 mètres.»

Sarah Atcho ne sait pas comment réagir: «Faut-il que nous nous mobilisions, tous les spécialistes du 200 mètres, pour essayer de faire revenir l'IAAF en arrière? Je ne sais pas...»

Car cette décision n'est pas sans conséquence pour une coureuse comme Sarah Atcho: «Ces épreuves nous permettaient d'offrir une excellente visibilité à nos sponsors. Et puis, il était important de pouvoir recevoir une ou l'autre invitation en cours d'année: une participation à un meeting de Diamond League nous permettait de payer une partie de notre saison, ou un stage d'entraînement. Du coup, on devra trouver d'autres sources de financement.»

Sarah Atcho se consolera (peut-être) un peu, en sachant qu'on courra tout de même cinq 200 mètres féminins en Ligue de Diamant l'année prochaine (notamment à Doha, Rome et Oslo); ils n'entreront simplement pas dans le créneau horaire TV. Tous les autres 200 mètres seront classés en IAAF World Challenge, soit la deuxième catégorie de meetings après la Ligue de Diamant. Mais les primes et les points distribués seront les mêmes - ouf!

Renaud Tschoumy

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.