Discussion

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

4 Commentaires

Fabienne Guinnard

19.01.2013, 16:52 Heures

Quand on va si loin que cet homme dans le mensonge, l'arrogance, l'escroquerie et le mépris des gens, il ne faut pas s'étonner que ces détracteurs soient à la hauteur de ce qu'on lui reproche. Affirmer sans broncher que tous les cyclistes se dopent et que ça fait partie du boulot, c'est se moquer du monde. J'espère qu'il ne participera plus jamais à une compétition à vélo ou à pied de sa vie, Amen


Raymond Jean

19.01.2013, 12:17 Heures

Le titre est ambigu."il aurait trompé un détecteur de mensonges". En a-t-il fait l'expérience de ce détecteur ou est-ce une image ? Ce titre induit le lecteur dans une possible erreur. Honteux ! Par ailleurs on peut penser que ses sponsors sont hypocrites car durant plus de dix ans ils ont bénéficié de sont image alors "positive et vendeuse",ils ont fait de bonnes affaires.


Luis Tobler

19.01.2013, 12:06 Heures

Comme DSK, Armstrong n'a pas compris le "mal qu'il a fait" et c'est ce qui nous choque. Par contre, un peu comme notre Monsieur Haas, je doute aussi le la clairvoyance de nos psychologues amateurs. Et je continue de prétendre que ce tricheur a fait beaucoup pour la popularisation du vélo dans son pays... et pour les vendeurs de bicyclettes.


Olivier Haas

18.01.2013, 21:37 Heures

Tous contre un, voilà la belle morale du sport et des médias. Voilà notre méchant, on va lui faire avouer, tout nu devant tout le monde, comme il est vilain. Et s'il avoue c'est pas assez, on le diabolise, on dit presque qu'il n'est carrément plus humain pour mieux le dénigrer. Bref, rien de bien sincère dans les réquisitoires de ces procureurs qui cherchent la lumière médiatique dans ce lynchage.



Retour à l'article