Benoît Paire: «Stan a un petit côté homme au foyer!»

ConfidencesPartenaire de double et meilleur ami du Vaudois sur le circuit, le joueur Français Benoît Paire livre son sentiment sur le nouveau numéro 3 mondial.

Benoît Paire et Stanislas Wawrinka ont remporté le trophée en double à l'Open de Chennai (Inde) en janvier dernier.

Benoît Paire et Stanislas Wawrinka ont remporté le trophée en double à l'Open de Chennai (Inde) en janvier dernier. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Benoît Paire est sûrement le mieux placé pour juger l'ascension vertigineuse de Stanislas Wawrinka. Les deux joueurs se sont rencontrés il y a trois ans par l'intermédiaire de Lionel Zimbler, alors entraîneur du Français de 24 ans. Depuis, les deux hommes sont devenus inséparables.

Adeptes du réseau social Twitter, où ils adorent se chambrer, ils aiment passer du temps l'un chez l'autre pendant les tournois. Lors du dernier US Open, ils s'étaient rendus ensemble au MTV Music Awards. En juin 2012, le Vaudois avait invité son ami à s'acclimater au gazon dans la perspective de Wimbledon.

«Un petit côté homme au foyer!»

Sur le court, ils font parfois équipe en double, quant leur calendrier le leur permet. Début janvier, leur collaboration a débouché sur un premier titre en double à l'Open de Chennai (Inde). Dans l’Équipe ce lundi 27 janvier, le Français livre quelques anecdotes croustillantes dans l'intimité du Vaudois.

«C'est quelqu'un qui aime les bonnes choses, manger, s'amuser, profiter. Et il adore cuisiner! Quand il m'invite à Wimbledon où il loue toujours une petite maison, à chaque fois, c'est lui qui fait à manger. C'est son truc (...) C'est vrai qu'il a un petit côté homme au foyer!», explique Benoît Paire, qui le décrit comme «hyper équilibré, hyper calme, hyper sérieux».

Lors du dernier Masters 1000 de Paris-Bercy, le tout frais vainqueur de l'Open d'Australie avait répondu, pour «Tennis Legend», à la question «qui est le tombeur du circuit?». Réponse taquine du Vaudois. «Benoît Paire mais tombeur dans le sens celui qui attire le plus les filles, le plus beau gosse, pas celui qui en a le plus. Je ne veux pas avoir de problèmes...»

«Il a deux pieds gauches!»

Dans le quotidien français lundi, Benoit Paire raconte que Stanislas Wawrinka n'est pas le dernier quand il s'agit de plaisanter. «Oui, c'est vraiment un grand mytho! (Rires.) En fait, c'est comme ça qu'on s'appelle l'un l'autre depuis toujours, notamment sur Twitter. C'est parti de lui quand on faisait des petits jeux, genre mini-tennis et qu'on faisait chacun de l'intox! Stan raconte beaucoup d'histoires!».

Véritable virtuose raquette en main, le compatriote de Roger Federer l'est apparemment beaucoup moins balle au pied. «Il a deux pieds gauches! Quand on le voit se déplacer sur un court, on a l'impression qu'il est doué avec les pieds, mais en fait il est super maladroit, c'est incroyable! Lui demander de faire deux jongles avec une balle, c'est mission impossible», conclut Benoît Paire.

En images - La saison 2014 de Stanislas Wawrinka

(nxp)

Créé: 28.01.2014, 14h27

Articles en relation

Bain de foule pour Stanislas Wawrinka à Cointrin

Genève Le vainqueur de l'Open d'Australie a été accueilli par plus de 200 supporters à son arrivée à l'aéroport mardi après-midi. Plus...

La presse internationale vante l'exploit de Wawrinka

Open d'Australie Stanislas Wawrinka fait les gros titres de la presse étrangère. En France, aux Etats-Unis ou en Italie, la victoire du Suisse à l'Open d'Australie est saluée. Plus...

Wawrinka porté en triomphe par la presse suisse

Open d'Australie Les quotidiens helvétiques reviennent lundi sur le magnifique exploit de Stanislas Wawrinka, le «géant» de Melbourne. Plus...

Stanislas Wawrinka: «Ma vie va changer»

Tennis Entre incrédulité et fierté: tels étaient les sentiments qui berçaient le Vaudois Stanislas Wawrinka après son sacre à Melbourne. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.