Gian Gilli va quitter Swiss Olympic après Sotchi

OlympismeChef de mission de la délégation suisse à trois reprises, le Grison Gian Gilli quittera Swiss Olympic après les JO de Sotchi en février prochain.

Gian Gilli quittera Swiss Olympic après les JO de Sotchi.

Gian Gilli quittera Swiss Olympic après les JO de Sotchi. Image: ARCHIVES/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

En Russie, l'ancien chef du sport de performance de l'organisation faîtière officiera comme chef de mission pour la troisième et dernière fois, avant de passer le témoin à Ralph Stöckli.

Ce dernier, ancien champion de ski de fond âgé de 37 ans, a déjà succédé à Gilli au poste de chef du sport de performance en avril dernier. Il reprendra également les prérogatives du chef de mission en vue des JO de Rio en 2016. «Après trois missions intensives, je transmets volontiers la conduite des opérations à quelqu'un de plus jeune», a relevé Gilli (55 ans).

Le poste de chef de mission représente un pensum de 40 %. Gilli l'a occupé parallèlement à son engagement à 60 % comme promoteur de la candidature grisonne pour les JO d'hiver 2022, rejetée en votation populaire en mars dernier. Aujourd'hui, le Grison s'apprête à relever un «nouveau défi» professionnel.

Le président de Swiss Olympic Jörg Schild regrette que l'organisation n'ait pas offert à Gilli une nouvelle opportunité de travailler à plein temps en son sein, après son départ en tant que responsable du sport du performance. Il fait par ailleurs l'éloge de son engagement au service du sport suisse depuis son arrivée à Swiss Olympic en 2009. (si/nxp)

Créé: 27.08.2013, 15h26

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.