L’Aiglon Romain Holenweg sacré, Fanny Chilo en bronze

Trampoline Des déceptions et des surprises ont marqué les championnats de Suisse de Villeneuve.

Fanny Chilo

Fanny Chilo Image: JEAN-PAUL GUINNARD - A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La limite entre la perfection et la catastrophe est ténue en trampoline. Samedi, Nicolas Schori, 12e aux derniers championnats du monde, en a fait la cruelle expérience. Lors des qualifications, le gymnaste vaudois a été stoppé dans son élan, suite à une instabilité. Verdict: le meilleur trampoliniste du pays a été privé de finale aux championnats nationaux de Villeneuve. «Je suis déçu, car j’avais présenté un bon début de programme, raconte Nicolas Schori. J’aurais voulu tenir mon rang lors de cette compétition.»

Roby Raymond, le coach national était lui aussi dépité. Il explique pourquoi ses trois meilleurs éléments n’ont pas été retenus pour la finale. «Nous avions décidé de prendre des risques pour préparer les championnats du monde en novembre (ndlr: épreuve qualificative pour les JO de Rio). L’occasion de ces championnats de Suisse était rêvée pour nous mettre dans le contexte de la compétition. Nicolas avait par exemple quatre triples rotations dans son programme et à ce niveau, une faute ne pardonne pas.»

Malgré ces déconvenues, le jeune Romain Holenweg qui a fêté ses 20 ans vendredi a sauvé l’honneur du cadre national. C’est lui qui a remporté le titre chez les hommes. Pour la deuxième fois de suite. «J’ai su saisir ma chance, commente le sociétaire d’Aigle-Alliance. Je me sentais bien, motivé. Je suis conscient que j’ai profité des circonstances. Toutefois, cela me fait particulièrement plaisir de m’imposer devant ma famille et mes amis. Qui plus est à un jet de pierre de chez moi.»

Pour sa part, la Morgienne Fanny Chilo n’a pas été totalement satisfaite de sa prestation, malgré une médaille de bronze. Favorite de l’épreuve, la jeune femme de 20 ans a été devancée par ses camarades du cadre national Sylvie Wirth (1re) et Viktoria Bosshard. «Il y avait beaucoup de pression, estime Fanny Chilo. J’ai eu une semaine chargée au niveau des cours (ndlr: elle est étudiante en sports à l’université). Cela dit, j’aurais voulu faire mieux. Malheureusement, je touche la bordure sur le dernier saut et c’est sans doute ce qui me coûte le titre.»

Fanny Chilo, Sylvie Wirth, Nicolas Schori et Simon Progin se retrouveront aux premiers Jeux européens de Bakou (du 12 au 28 juin). Avec l’assurance d’emmagasiner encore beaucoup d’expérience avant les Mondiaux de novembre, au Danemark. (24 heures)

Créé: 31.05.2015, 15h58

Articles en relation

De vrilles en saltos, deux Vaudois espèrent rebondir à Rio

Trampoline Fanny Chilo et Nicolas Schori seront les favoris des championnats de Suisse à Villeneuve, samedi. Ils visent tous deux une participation aux JO. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.