La France et la Norvège n'ont pas tremblé

FootballLes deux équipes se sont qualifiées pour les huitièmes de finale du Mondial en battant respectivement le Nigeria et la Corée du Sud.

Wendie Renard a marqué sur penalty pour la France.

Wendie Renard a marqué sur penalty pour la France. Image: Reuters

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'équipe de France féminine, grâce à sa victoire étriquée contre le Nigeria (1-0) lundi à Rennes, a terminé à la première place du groupe A du Mondial 2019, en signant un sans-faute avec trois succès en trois matches.

Déjà qualifiées pour les 8es de finale de la compétition, les Bleues ont longtemps souffert face au Nigeria.

Elles ont fini par faire la décision en fin de match grâce à une succession de décisions arbitrales favorables: Wendie Renard a d'abord manqué un penalty accordé après un recours à l'assistance vidéo (VAR), avant de pouvoir le retirer avec succès à cause d'une sortie illicite de la gardienne adverse au moment de sa première frappe (79e).

Premier but des Sud-coréennes

Les Norvégiennes, de leur côté, ont remporté leur dernier match de groupe face aux Sud-Coréennes (2-1), synonyme de qualification pour les huitièmes de finale et d'élimination pour les Asiatiques.

Grâce à deux buts sur penalty de Caroline Graham Hansen (4e) et Isabell Herlovsen (50e), la Norvège compte six points et termine deuxième derrière la France.

Avec zéro point en trois matches, la Corée du Sud sort bredouille de la compétition mais a tout de même sauvé l'honneur lundi en marquant son premier et unique but de la compétition, par Yeo Minji.

Créé: 17.06.2019, 23h12

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.