La Suisse reçue cinq sur cinq à Genève

Foot - Mondial 2018L'équipe de Suisse a enchaîné une (poussive) cinquième victoire en autant de rencontres en battant la Lettonie 1-0 à Genève.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L'occasion était belle, face à des Lettons nettement inférieurs, de se refaire une image séduisante après deux sorties qui avaient laissé tout le monde sur sa faim en Andorre (2-1) et contre les Iles Féroé (2-0). La Suisse s'en est montrée incapable, malgré une domination de tous les instants.

Mais une domination la plupart du temps stérile, ou alors gâchée par des manquements à la finition. Il a fallu que Vladimir Petkovic se décide à (enfin) sortir Gelson Fernandes pour que la manœuvre s'accélère. Car le Valaisan n'a pas fait le poids en doublure du blessé Valon Behrami, à la relance surtout.

Petkovic a attendu la 64e minute pour sortir le milieu de terrain du Stade Rennais et le remplacer par Josip Drmic, un attaquant. Les effets ont été immédiats: ouverture de Dzemaili (reculé à la place de Fernandes), centre de Mehmedi, tête du nouvel entré, et les 25'000 spectateurs du Stade de Genève qui exultent!

S'il marque peu en sélection (10e réalisation), le joueur de Mönchengladbach a au moins le chic pour le faire au bon moment. Ses trois derniers buts dans des matches à enjeu, il les avait inscrits en Lituanie (égalisation pour une victoire 2-1) et lors de la folle remontée de 0-2 à 3-2 contre la Slovénie (doublé). Soit deux victoires qui avaient été cruciales pour la qualification à l'Euro 2016.

Le raté de Shaqiri

Il n'en demeure pas moins que la prestation de cette Suisse n'a pas atteint le niveau espéré par le public et le sélectionneur lui-même. Malgré plusieurs tentatives parfois intéressantes, Xherdan Shaqiri - remplacé à la 78e par le néophyte Steven Zuber, qui a donc vécu son baptême du feu tout comme Remo Freuler - s'est à peu près autant illustré samedi que lors des derniers mois à Stoke City. Il a notamment galvaudé une occasion en or à la 48e, seul dans la surface et plein axe, manquant cruellement d'implication sur sa frappe et rendant ainsi la tâche facile à Andris Vanins.

«Orphelin» de Behrami à ses côtés, Granit Xhaka n'a pas pesé sur le jeu autant qu'il le faudrait. Et cela, la Suisse ne peut pas vraiment se le permettre. Heureusement pour l'équipe de Petkovic qu'il y a eu Admir Mehmedi pour faire des différences dans les trente derniers mètres. L'attaquant de Leverkusen s'est du reste très bien entendu avec le très bon François Moubandje sur le flanc gauche.

Le Genevois, qui avait disputé son premier match à Genève en tant que professionnel il y a presque sept ans jour pour jour, est revenu devant «son» public avec un statut d'international (12e cape) fort de plus de 80 matches de Ligue 1. Un statut auquel il a fait honneur en offrant une belle certitude à son sélectionneur: l'absence de Ricardo Rodriguez, l'habituel latéral gauche titulaire, n'est pas une catastrophe et le Toulousain fait le poids.

Du jamais vu

Tout n'est donc pas à jeter pour Petkovic, mais l'ampleur de la tâche du sélectionneur pour doter son équipe d'une véritable force de frappe offensive reste importante. Mais ceci ne saurait faire oublier l'essentiel: la victoire et les trois points. D'ailleurs, jamais l'équipe de Suisse n'avait commencé une campagne en alignant cinq succès. Ce record dit beaucoup de la performance globale de l'équipe nationale alors que celle-ci a effectué la moitié de son voyage vers la Russie.

(ats/nxp)

Créé: 25.03.2017, 20h25

Articles en relation

Revivez la victoire de la Suisse à Genève

Foot - Mondial 2018 A Genève face à la Lettonie, la sélection de Vladimir Petkovic a conforté, non sans mal, sa place de leader du groupe B. Plus...

Petkovic lance Moubandje d'entrée à Genève

Foot - Mondial 2018 Le sélectionneur suisse a décidé de titulariser le latéral gauche genevois de Toulouse pour la rencontre face à la Lettonie. Plus...

«En équipe nationale, on laisse de côté le reste»

Football Les joueurs de la Nati sont plus que jamais concentrés pour leur match contre la Lettonie, samedi. Plus...

Xhaka: «On m'a fait passer pour un idiot décérébré»

Foot - Mondial 2018 Le cadre de l'équipe de Suisse Granit Xhaka a été très critiqué en Angleterre suite à ses différentes expulsions avec Arsenal. Plus...

Blerim Dzemaili: «C'est la saison de ma vie»

Foot - Mondial 2018 Le milieu de Bologne est revenu sur ses performances après le premier entraînement de l'équipe de Suisse à Lausanne. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.