Le Canadien Hudec l'emporte, Cuche 7e

ChamonixHudec a surpris tout le monde pour s’imposer lors de la deuxième descente de Chamonix. Beat Feuz (4e) et Didier Cuche (7e) ont limité les dégâts.

Jan Hudec mate les favoris lors de la deuxième descente de Chamonix.

Jan Hudec mate les favoris lors de la deuxième descente de Chamonix.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La seconde descente de Chamonix (Fr) a connu un dénouement inattendu. Alors que la course semblait jouée, le Canadien Jan Hudec a surgi pour rafler la victoire. Le succès du Canadien de 30 ans a eu le don de donner le sourire à tout le monde dans l’aire d’arrivée de la «Verte» des Houches. A lui, parti de Sumperk en Tchécoslovaquie à neuf mois et arrivé en Amérique du Nord cinq ans après de nombreuses péripéties à travers l’Europe, en premier lieu.

Incroyable fin de parcours

Grâce à une incroyable fin de parcours, Hudec a remporté le deuxième succès de sa carrière. Il a également bénéficié d’un matériel idéal, comme ses compatriotes Erik Guay (3e) et Benjamin Thomsen, 5e et parti avec le dossard 50.

Le bout du tunnel

«C’est un jour vraiment spécial pour moi, après dix ans de blessures, d’émotions, d’entraînements, de physiothérapie et de blessures encore, a-t-il déclaré, au comble de l’émotion. Je n’ai jamais pensé arrêter. Je n’ai jamais imaginé trouver un autre travail, parce que je sais que je ne pourrai pas être aussi bon que dans celui-ci. Même dans les moments les plus difficiles, je savais que je verrais un jour le bout du tunnel.»

Blessures multiples

La lumière est arrivée après de longs séjours à l’hôpital. Il a notamment été touché au genou en 2003 et a été victime de ruptures des ligaments en 2004 et 2008. Entre temps, l’athlète de 1m83 pour 93 kg avait gagné dans le vent de Lake Louise (EU) en 2007, terminé troisième un mois plus tard à Bormio (It) et s’était offert la médaille d’argent des championnats du monde d’Are (Su) en février de la même année.

«Ma première ici»

«J’ai dû demander quelques conseils à Didier Cuche, parce que je suis un ’vieux rookie’ ici, s’est marré Hudec. A Kitzbühel cette année, c’était ma première fois. A Chamonix aussi. Je n’étais venu ici qu’à une reprise, il y a quelque chose comme douze ans pour les championnats de France juniors disputés sur une piste bien plus courte !» Pour un coup d’essai, ce fut un coup de maître pour Hudec, qui avait déjà réussi un probant 6e chrono la veille.

Cuche heureux

Cuche était lui aussi heureux, malgré sa septième place. «Ma manche est correcte et je ne vois pas où j’aurais pu faire quelque chose de mieux aujourd’hui, a lâché le Neuchâtelois, qui conserve la tête du classement de la discipline avec 36 points de mieux que Klaus Kröll (Aut/6e) et 105 longueurs d’avance sur Beat Feuz. »Heureusement, ceux qui sont allés plus vite sont un peu moins dangereux au classement de la discipline«, s’est-il félicité.

«Retrouver le bon rythme»

Même s’il quitte rarement son sourire, Feuz n’avait pas besoin de se forcer pour exposer toutes ses dents au Mont-Blanc. »Pour moi, c’était important de réussir une bonne course. C’est juste dommage de ne pas monter sur le podium (réd: il a manqué la 3e place pour 0’’12)... Après mes échecs à Garmisch (23e) la semaine dernière et ici-même vendredi (21e), c’était important de retrouver le bon rythme et de dire aux autres: ’Hello ! Je suis encore là...’

Les Suisses déçoivent

Comme vendredi, le reste de la délégation helvétique a déçu. Seul Marc Gisin, 13e, a quelque peu tiré son épingle du jeu en égalant son deuxième meilleur résultat en carrière. Carlo Janka a fini 22e, tandis que Vitus Lüönd (33e), Didier Défago (34e), Ambrosi Hoffmann (38e) et Silvan Zurbriggen (44e) n’ont pas inscrit de points.

La surprise Jan Hudec n'a pas fait les affaires des Suisses. Pour la première fois de l'hiver, une descente s'est achevée sans skieurs helvétiques sur le podium. Cela ne s'est toutefois pas joué à grand chose pour Beat Feuz, classé au 4e rang. Le Bernois a fait preuve de caractère, lui qui avait été largement battu vendredi (21e).

35 points d'avance

Quant à Didier Cuche, il a pris la 6e place. Le Neuchâtelois a terminé juste derrière Klaus Kröll, le vainqueur de vendredi. Corollaire, l'Autrichien a encore grappillé cinq points au classement de la descente. Avant la prochaine échéance, le week-end prochain à Sotchi (Rus), Cuche ne compte plus que 35 unités d'avance sur son rival pour la quête du globe.

Troisième Suisse au classement, Marc Gisin s'est classé 12e. Cela s'est moins bien passé pour Carlo Janka (21e) et, surtout, pour Didier Défago, éjecté hors du top 30. A noter aussi que Patrick Küng a chuté, apparemment sans gravité. (afp/nxp)

Créé: 04.02.2012, 13h53

Dossiers

Articles en relation

Descente à Chamonix: Didier Cuche sur le podium

Ski alpin La victoire de la première des deux descentes de Chamonix s'est jouée pour un rien. L'Autrichien Klaus Kröll s'impose pour un centième de seconde. Didier Cuche finit 3e à 4 centièmes. Plus...

Didier Cuche aurait pu «continuer jusqu'à 60 ans»

Ski alpin Didier Cuche a confirmé jeudi après-midi qu'il mettrait bien un terme à sa carrière à la fin de la saison en mars, lors d'une conférence de presse à Kitzbühel. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 19 mars 2019.
(Image: Bénédicte) Plus...