Les Zurich Lions creusent l'écart grâce à Wick

HockeyZurich a remporté ce 2e match 5-4 face à Lugano, menant à présent 2-0 dans la finale des play-off de National League.

Samedi 14 avril 2018

Samedi 14 avril 2018 Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La situation se complique pour Lugano. Auteurs d'un excellent match, les Tessinois ont tout de même quitté le Hallenstadion battus 5-4 par Zurich après prolongation au cours de la deuxième manche de la finale des play-off de National League. Les deux équipes se retrouvent ce lundi à la Resega.

Les Lions de Zurich mènent désormais 2-0 grâce à un tir soudain de Roman Wick à la 77e minute. Tout un symbole que l'un des plus grands talents formés par Kloten porte les Lions vers les sommets alors qu'à 30 km de là son club formateur a fait un pas de plus vers la Swiss League.

La finale des play-off a enfin commencé. Après un match sans relief et presque sans émotion jeudi, les deux équipes ont sérieusement «musclé» leur jeu. Dès les premières secondes de la partie, le Canadien Maxim Lapierre a fait signe aux Zurichois qu'il était prêt à poser les gants pour s'expliquer. Le ton était donné. La finale était lancée.

Métamorphose de Lugano

La bonne nouvelle pour le spectacle, c'est la métamorphose de Lugano après son non-match lors de l'acte I de jeudi. Cette fois-ci, les Tessinois ne se sont pas laissé «manger» par les Lions. Même un départ difficile avec un but précoce (4e) du défenseur canadien, parfois ultra-offensif, Kevin Klein n'a pas freiné les ardeurs des coéquipiers de Merzlikins.

Les Luganais ont su profiter des erreurs inhabituelles des Zurichois. Des fautes qu'ils n'avaient pas commises en demi-finales comme des palets perdus sans couverture et qui ont permis à Lugano de marquer deux fois dans la première période. Les deux fois sur des contres rondement menés d'abord par Hofmann et conclu par Lapierre puis en infériorité numérique par le duo Sannitz-Reuille.

Le Vaudois a marqué son cinquième but des play-off, déjà le troisième à 4 contre 5! «C'est vrai que nous n'avons pas livré notre meilleur match au niveau de la discipline», convenait l'entraîneur des Lions, Hans Kossmann.

Vilaines pénalités

Les Zurichois se sont même retrouvés en difficulté au début du deuxième tiers-temps quand Phil Baltisberger a choisi une mauvaise option et a servi directement Hofmann seul devant Flüeler. L'Imérien n'a pas manqué la cible pour donner l'avantage 3-2 aux Tessinois.

Les joueurs de Greg Ireland n'ont alors pas su rebondir sur cet avantage. Au contraire, ils ont laissé revenir les Lions dans la partie en se sabordant avec deux très mauvaises pénalités. Sur la première, le grand Dave Sutter, en constants progrès, a pu allonger son long bras pour venir pousser le palet dans le but luganais.

Puis, Sannitz s'est retrouvé sur le banc des pénalités pour avoir discuté la décision du juge de ligne qui l'a renvoyé d'un engagement devant le but de Flüeler. Pénalité plus bête, tu meurs!

Claire sentence

La sentence fut claire. Un tir puissant de Shore, Merzlikins qui laisse filer le palet entre ses jambières et les Lions avaient retourné le score (4-3). Sannitz aurait eu un voyage retour vraiment difficile avec ce but sur la conscience. Le puissant centre, l'un des meilleurs de son équipe samedi soir, a profité d'un 5 contre 4 pour blanchir son casier et se racheter avec une fort jolie reprise (53e) pour l'égalisation. «C'est sûr que nous étions bien servis avec le 4-4 après 60' de jeu», poursuivait Kossmann. Mais en prolongation, on a vu l'équipe qui en voulait le plus."

Dans une prolongation folle où Lugano aurait pu l'emporter sur des occasions de Sanguinetti et Hofmann, les Zurichois ont finalement arraché la victoire sur un tir puissant de Wick servi par Kenins, qui couronnait la domination des Lions en fin de temps supplémentaire. Il était 23h28 dans un Hallenstadion en folie. (ats/nxp)

Créé: 15.04.2018, 00h10

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Pro Infirmis aide à reconnaître les artistes handicapés. Paru le 24 avril 2018
(Image: Bénédicte) Plus...