Li Na accepte de l'argent public. Scandale en Chine

Open d'AustralieDes internautes chinois, mais également des médias officiels, se sont indignés de la forte prime remise par un gouvernement provincial à Li Na, après sa victoire à l'Open d'Australie.

La Chinoise Li Na posait avec son trophée dimanche au lendemain de sa victoire à l'Open d'Australie.

La Chinoise Li Na posait avec son trophée dimanche au lendemain de sa victoire à l'Open d'Australie. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

En provenance de Melbourne, où elle a remporté l'Open d'Australie, la Chinoise Li Na a regagné lundi le Hubei (centre), sa province d'origine, où elle a été accueillie par une délégation des autorités locales. Sur les photographies, on voit Wang Guosheng, gouverneur de la province, remettre un gigantesque chèque rouge de 800'000 yuans (96'000 euros) à la championne de 31 ans, qui l'accepte en serrant les dents et avec un visage de marbre.

Alors que son second titre du Grand Chelem a permis à Li Na d'empocher 2,65 millions de dollars australiens (1,7 million d'euro), des internautes chinois ont accusé les autorités du Hubei d'avoir dilapidé de l'argent public qui aurait pu être consacré à de meilleures causes. «Cet argent (...) devrait être dépensé au bénéfice des gens dans le besoin, et pas gaspillé dans ce genre de pantalonnade» selon «les caprices» des dirigeants, s'est énervé un usager du réseau de microblogs Weibo.

Épisode «embarrassant»

Les médias officiels se sont aussi joints au concert des voix indignées, décochant leurs flèches à l'encontre des cadres impliqués -taxés d'«opportunisme» par les Nouvelles de Pékin-, tandis que l'agence officielle Chine nouvelle évoquait un épisode «embarrassant». «La prime des autorités (du Hubei) est très loin d'être la récompense que désirait le plus Li Na en disputant cette compétition», a ironisé l'agence, estimant que «seules peut-être les autorités sportives chinoises vénèrent à ce point le pouvoir de l'argent».

Le problème, c'est que «le gouvernement (provincial) considère toute victoire sportive comme une sorte de victoire politique», et ne pas remettre de prime lui aurait «fait perdre la face», a commenté Xiao Huanyu, professeur de sports à Shanghai. «Et ce même si le succès de Li Na à Melbourne ne doit absolument rien aux autorités chinoises», a-t-il ajouté, cité par Chine nouvelle.

Prime reversée

De fait, après s'être émancipée en 2008 du rigide système sportif chinois administré d'une main de fer par le régime communiste, Li Na avait recruté son propre entraîneur, s'engageant dans une carrière indépendante et couronnée de succès.

Après sa victoire en 2011 à Roland-Garros, le gouvernement du Hubei s'était déjà illustré en lui accordant une prime de 600'000 yuans -qu'elle avait reversée à un hospice local. Les médias officiels ont souvent été enclins à dénoncer «le manque de patriotisme» de Li Na, pour ne pas saluer et remercier son pays après ses victoires.

(afp/nxp)

Créé: 29.01.2014, 12h15

Articles en relation

La Chinoise Li Na remporte l'Open d'Australie

tennis Numéro 4 mondiale, la Chinoise s'est adjugée la finale de l'Open d'Australie à Melbourne. Elle a a battu la Slovaque Dominika Cibulkova 7-6 (7/3) 6-0. Plus...

La Chinoise Li Na et la Slovaque Cibulkova en finale

Open d'Australie Li Na aura une troisième opportunité d'être sacrée à Melbournee, après s'être qualifiée en battant Eugenie Bouchard. Dans l'autre demi-finale, Dominika Cibulkova a battu Agnieszka Radwanska. Plus...

Galerie photo

Les temps forts de l'Open d'Australie 2014

Les temps forts de l'Open d'Australie 2014 Retrouvez les meilleurs moments de la quinzaine australienne.

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 septembre 2019
(Image: Valott?) Plus...