Pour Nadal, Fognini aurait dû être exclu plus tôt

US OpenLes instances dirigeantes ont été critiquées car elles ont mis plusieurs jours à exclure le bouillant italien.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L'Italien Fabio Fognini, 26e mondial, a été exclu samedi de l'US Open pour avoir insulté une arbitre lors de sa défaite du 1er tour, mais des joueurs, dont le numéro 1 mondial Rafael Nadal, ont critiqué les instances dirigeantes pour leur lenteur d'action.

Le «Board», le conseil d'administration des tournois du Grand Chelem, a annoncé dans un communiqué qu'il excluait Fabio Fognini de l'US Open «pour déterminer s'il a commis une offense majeure durant son match du 1er tour». «La suspension à titre provisoire débute avec effet immédiat et signifie que M. Fognini a été disqualifié pour son match à venir dans le tournoi de double», a précisé cette instance qui réunit les directeurs de quatre tournois du Grand Chelem.

Fabio Fognini, 26e mondial, avait été éliminé dès le 1er tour de l'US Open par son compatriote Stefano Travaglia (4-6, 6-7 (8/10), 6-3, 0-6), mais il était encore en lice dans le tournoi de double messieurs avec son compatriote Simone Bolelli.

La veille, Fognini, connu sur le circuit pour son tempérament volcanique, avait écopé des organisateurs de l'US Open de trois amendes d'un total de 24'000 dollars pour son comportement durant son match du 1er tour où il avait insulté en italien l'arbitre suédoise Louise Engzell, la traitant notamment de «truie».

Organisateurs visés

Après sa qualification en 8e de finale, Rafael Nadal s'est de son côté étonné qu'il ait fallu quatre jours pour qu'une sanction disciplinaire soit prononcée. «Il aurait fallu qu'une décision soit prise plus tôt, car il a disputé deux matches de double depuis (...) Ce n'est vraiment pas la meilleure configuration», a regretté l'Espagnol.

Plus tôt, l'Indien Rohan Bopanna, battu au 2e tour du tournoi de double avec son partenaire Pablo Cuevas par la paire Fognini/Bolelli, s'en était également pris aux organisateurs. «Si un joueur est l'objet d'une enquête, un tournoi ne devrait pas programmer ses prochains matches tant qu'une décision n'a pas été prise, il en va de la carrière des joueurs, ce dont l'US Open ne semble pas se soucier», a-t-il estimé.

(afp/jsa/nxp)

Créé: 04.09.2017, 07h31

Articles en relation

Exclu pour avoir traité l'arbitre de «truie»

US Open L'Italien Fabio Fognini a été radié de l'US Open - il était engagé en double - pour avoir traité une arbitre de «truie». Plus...

Le discours de Nadal rappelle celui de Federer

US Open Comme le Bâlois sur ses premiers matches, l'Espagnol semble se chercher à New York. Mais il s'estime sur la bonne voie. Plus...

On a retrouvé le vrai Roger Federer

US Open Le Bâlois a effacé avec brio l'impression mitigée laissée par ses premiers matches en balayant Feliciano Lopez au 3e tour. Plus...

Vous dormiez? Roger Federer s'est bien rassuré

US Open Après une entrée en matière très mitigée, le Bâlois a passé avec succès le test Feliciano Lopez au 3e tour. Plus...

Nadal reste branché sur courant alternatif

US Open Comme lors de son 2e tour, l'Espagnol a très mal démarré contre Leonardo Mayer. Avant de bien se reprendre. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

L'affaire Harvey Weinstein, le célèbre producteur-harceleur de Hollywood, prend une dimension mondiale: des appels à «dénoncer les cochons» ont été lancés sur Twitter. La parole des femmes se libère.
(Image: Bénédicte) Plus...