Un dénouement amer pour Jani à Austin

AutomobilismeLes Suisses sont montés sur le podium aux Six Heures d'Austin. Neel Jani (2e) et Sébastien Buemi (3e) ont eu droit aux accessits, sans toutefois pouvoir jouer la victoire.

Neel Jani.

Neel Jani. Image: DR/Twitter

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le dénouement de la course a été particulièrement amer pour Neel Jani, qui était le pilote le plus rapide du week-end au Texas. Auteur de la pole position, la Porsche du Seelandais, qui était associé à l'Allemand André Lotterer et au Britannique Nick Tandy, a dû céder sa première place à quelques tours de l'arrivée sur consigne d'équipe. Objectif, permettre à l'autre Porsche du trio Timo Bernhard/Brendon Hartley/Earl Bambe de s'imposer et de prendre le large au championnat du monde.

Cet été déjà, sur le Nürburgring, Neel Jani et ses coéquipiers avaient dû laisser la victoire à l'autre Porsche. La faute à leur abandon aux 24 Heures du Mans, qui leur a fait perdre toute chance de titre mondial et qui a poussé le constructeur allemand à favoriser son autre équipage.

Arrivée avec une vingtaine de secondes de retard, la Toyota de Sébastien Buemi a complété le podium à Austin. Le Vaudois, qui faisait équipe avec le Français Stéphane Sarrazin et le Japonais Kazuki Nakajima, a donné du fil à retordre aux Porsche. De bon augure pour la prochaine course, à domicile pour Toyota, sur le circuit de Fuji le 15 octobre.

Au championnat du monde toutefois, Sébastien Buemi n'a quasiment plus aucune chance de l'emporter. A trois courses du terme de la saison, le Vaudois accuse 51 points de retard sur le trio Bernhard/Hartley/Bamber. (ats/nxp)

Créé: 17.09.2017, 08h36

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Macron et la France bloquée. Paru le 21 avril 2018.
(Image: Valott) Plus...