Wawrinka: «Mon niveau a répondu à mes attentes»

TennisLe Vaudois a été éliminé au premier tour du Masters 1000 de Rome. S'il regrette sa défaite, il s'est dit heureux de son jeu.

Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Stan Wawrinka n'a pas été en mesure de signer un retour gagnant. 80 jours après son dernier match, le Vaudois s'est incliné 6-4 6-4 devant Steve Johnson (WTA 55) au Masters 1000 de Rome.

Deux breaks ont suffi à l'Américain pour s'imposer pour la première fois en trois rencontres devant Stan Wawrinka. Il a signé le premier à 4-4 sur une accélération en coup droit qui a poussé Stan Wawrinka à la faute. Après avoir sauvé une balle de 2-0 et une balle de 4-2, Johnson pouvait à nouveau ravir le service adverse à 3-3 au second set sur un jeu qui aura vu Stan Wawrinka commettre deux fautes en longueur et une erreur en volée de revers sur la balle de break.

Heureux du niveau de son jeu mais déçu du résultat: tel était l'état d'esprit de Stan Wawrinka à l'issue de sa défaite: «je crois que mon niveau de jeu a répondu à mes attentes. Je joue mieux que je l'espérais. Je rappelle que je n'ai repris le tennis qu'il y a douze jours. Je me suis très bien senti sur le court. Mais je n'a pas pu dissimuler une certaine nervosité. J'ai encore des hésitations dans mon jeu, dans mes déplacements. Malgré tout, j'ai le sentiment que ce match s'est joué sur un ou deux points», a-t-il confié.

Défaite honorable

Cette défaite concédée en 1h22'' doit, toutefois, être qualifiée d'honorable. Avec un brin de réussite Stan Wawrinka aurait, en effet, pu réussir le premier le break dans les deux sets. Seulement, il aura aussi constaté, comme sans doute son coach Magnus Norman qui était au bord du court, qu'il a connu un fléchissement certain après l'heure de jeu. Mais pour un homme qui n'avait plus disputé la moindre rencontre depuis son abandon le 22 février à Marseille contre le Biélorusse Ilya Ivashka, ce manque d'autonomie n'a rien de surprenant.

Comme il n'y a rien de surprenant de le voir quitter un tournoi dont il fut finaliste il y a dix ans déjà face à Steve Johnson. L'Américain ne reste-t-il pas sur la défense victorieuse de son titre le mois dernier sur la terre battue verte de Houston? Il était vraiment un sacré «client» dans ce premier tour pour un Stan Wawrinka en phase de reprise.

«Honnêtement, je ne suis pas loin de mon meilleur niveau. Mais il reste un énorme travail à accomplir. J'ai encore besoin de temps, de jouer des matches, de jouer chaque semaine pour retrouver toute ma confiance. Je dois me montrer très patient. On voit que rien n'est facile pour d'autres joueurs qui reviennent aussi de graves blessures. Mais je sais que cela va venir», a confié Wawrinka.

Cette élimination au premier tour dès le dimanche va sans doute amener Stan Wawrinka à réfléchir sur l'opportunité de demander une wild card à Genève, où il est le double tenant du titre, ou à Lyon pour jouer encore des matches avant le grand rendez-vous de Roland-Garros. Ne pas le voir arrêter un tel choix serait étonnant.

Interrogé sur son coach Magnus Norman, le Vaudois a répondu: «Il m'a rejoint il y a deux semaines en Suisse dès que j'ai pu m'entraîner à 100 %. Maintenant, on va voir ce qui va se passer, mais il va rester à mes côtés. Et je l'espère pour toute l'année.» (si/nxp)

Créé: 13.05.2018, 20h34

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Trump annule sa rencontre avec Kim Jong-un, paru le 25 mai 2018
(Image: Bénédicte) Plus...