Zidane: Ronaldo et Messi «se tirent la bourre»

Foot - Ballon d'OrL'entraîneur français du Real Madrid pense que la rivalité entre le Portugais et l'Argentin n'est pas proche de s'arrêter.

Zinédine Zidane en conférence de presse (Mardi 5 décembre 2017).

Zinédine Zidane en conférence de presse (Mardi 5 décembre 2017). Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Avis de Marseillais! Si Cristiano Ronaldo et Lionel Messi ont cannibalisé les neuf derniers Ballons d'Or et si le Portugais est favori pour l'édition 2017, c'est parce que les deux joueurs se poussent à être toujours plus forts, a expliqué mardi Zinédine Zidane.

«Quand on regarde les statistiques qu'ils ont, c'est vrai que c'est impressionnant», a souri l'entraîneur français, entraîneur de Ronaldo au Real Madrid, à deux jours de l'attribution du trophée 2017 jeudi. «Mais ce n'est pas anodin. Le fait qu'ils soient dans cette situation les deux, c'est parce que tous les deux se tirent la bourre! C'est l'un qui engrène l'autre. Bon, je parle un peu comme un Marseillais!», a plaisanté Zidane, tout sourire.

Ronaldo favori

Quadruple lauréat de ce trophée de meilleur joueur du monde (2008, 2013, 2014, 2016), Ronaldo fait figure d'immense favori pour conserver sa couronne jeudi et «ZZ» a d'ailleurs estimé la semaine dernière que l'attaquant «mérite» cette récompense.

Âgé de 32 ans, le Portugais a réussi un printemps mémorable en remportant le doublé Liga-Ligue des champions avec le Real, finissant au passage meilleur buteur de C1 avec 12 buts. S'il remporte comme attendu un cinquième Ballon d'Or, «CR7» égalera au palmarès son grand rival barcelonais Lionel Messi (30 ans), cinq fois sacré (de 2009 à 2012, puis en 2015).

Pour Zidane, lui-même vainqueur du Ballon d'Or en 1998, la rivalité entre le Portugais et l'Argentin n'est pas proche de s'arrêter même si les deux attaquants sont désormais trentenaires. «Est-ce que ça va durer longtemps ? Je pense que oui. Tant qu'il n'y en a pas un (des deux) qui s'arrête, ça va durer longtemps», a conclu le Français. (afp/nxp)

Créé: 05.12.2017, 14h02

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Visite du pape en Suisse, paru le 21 juin.
(Image: Bénédicte) Plus...