Passer au contenu principal

La Suisse contre l'Irlande du Nord en barrage

Le tirage au sort des barrages de la zone Europe pour le Mondial 2018 a eu lieu mardi. Découvrez les affiches.

La Suisse est vernie. La sélection de Vladimir Petkovic a bénéficié du tirage au sort le plus favorable pour les barrages pour la Coupe du monde 2018: l'Irlande du Nord. De l'avis de tous les experts, l'Irlande du Nord était l'adversaire le plus faible que les Suisses pouvaient affronter. Un tirage d'autant plus idéal que le match retour aura lieu à Bâle, le dimanche 12 novembre à 18h, trois jours après le déplacement à Belfast.

L'Irlande du Nord n'a certes pas été ridicule lors des éliminatoires, terminant à la 2e place du groupe C derrière l'intouchable Allemagne, mais devant la République tchèque et la Norvège (19 points en 10 matches). Elle y est parvenue en bétonnant en défense - 6 buts encaissés dont 5 contre la seule Allemagne - et en s'en remettant notamment en attaque à Kyle Lafferty, l'ancien buteur du FC Sion, auteur de trois réussites lors de ces éliminatoires.

La principale force de l'Irlande du Nord tient surtout à l'engagement physique de ses joueurs, mais aussi à la ferveur de son public au Windsor Park de Belfast. Pour le reste, les Britanniques n'auront, a priori, pas grand-chose à proposer face aux Suisses. Ils leur sont inférieurs techniquement, tout en ayant moins d'expérience. Car les Nord-Irlandais ont beau avoir atteint les 8es de finale de l'Euro 2016, ils n'ont plus disputé la moindre Coupe du monde depuis 1986, alors que la Suisse, pour mémoire, n'a plus manqué une seule phase finale du Mondial depuis 2006.

Petkovic prudent

«C'est un adversaire solide», a toutefois prévenu Vladimir Petkovic. «L'Irlande du Nord est une très bonne équipe dont le point fort est la défense. Elle n'a pris aucun but lors de sept de ses dix matches de qualification. C'est une équipe qui développe un jeu physique et compact. Cela sera du 50/50», a-t-il estimé, sans pour autant regretter ce tirage au sort. «Le point positif, c'est que nous jouons le match retour à domicile», a-t-il souligné.

«A présent, il est surtout important que nos joueurs bénéficient de temps de jeu en club jusqu'aux play-off, qu'ils fassent des expériences positives et qu'ils soient préservés des blessures», a encore déclaré le sélectionneur.

Plus optimistes

Côté nord-irlandais, on s'est montré beaucoup plus optimistes. «Les Suisses ont connu une bonne campagne, mais nous avons une grosse opportunité d'aller en Russie. Sans leur manquer de respect, je crois qu'ils ont eu, à part le Portugal, le groupe le plus facile des qualifications», a jugé le sélectionneur Michael O'Neill. «Nous savons que nous allons devoir être à notre meilleur niveau, mais nous pensons être suffisamment bon pour y arriver. Le plus important sera de ne pas concéder de but à domicile», a-t-il noté.

Le bilan des confrontations entre les deux équipes est favorable aux Nord-Irlandais (2 victoires, 1 nul, 1 défaite), mais ces rencontres datent d'une autre époque. Tout comme leur ultime face-à-face, un 0-0 en match amical à Zurich en août 2004.

Dur pour les Italiens

Effectué à Zurich au siège de la FIFA par la légende du Real Madrid Fernando Hierro, le tirage au sort des barrages européens a livré un choc entre la Suède et l'Italie. Cela s'annonce corsé pour la sélection transalpine, qui ne va vraiment pas fort actuellement.

«Ce n'est pas un bon tirage, mais on l'accepte. Notre principal espoir, c'est de pouvoir récupérer quelques blessés. Il y avait au moins quatre ou cinq joueurs importants qui manquaient lors des derniers matches. Je pense à Belotti, Verratti, De Rossi, Marchisio ou Pellegrini», a relevé Gabriele Oriali, le manager de la sélection italienne. Les deux autres barrages européens opposeront la Croatie à la Grèce et le Danemark à l'Eire.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.