Wilson arrache le bronze à la bagarre

AthlétismeAu terme d’une spectaculaire finale du 200 m, le Bâlois de 27 ans s’est offert sa première médaille et un nouveau record de Suisse.

Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Alex Wilson a pris quelques secondes pour réaliser son exploit au moment où l’écran géant du stade olympique de Berlin a officialisé sa médaille de bronze.

Derrière l’intouchable Ramil Guliyev, déjà champion du monde à Londres et vainqueur en 19’’76, quatre hommes ont lutté pour les médailles sur la ligne d'arrivée. Si le Bâlois de 27 ans n’a pas brillé dans les premiers 100 mètres, il a su s’arracher en fin de course pour offrir à la Suisse sa trentième médaille depuis le début des championnats d’Europe. Son chrono de 20’’04, nouveau record de Suisse, prouve à quel point cette finale du 200 m a été relevée.

«J'ai enfin prouvé que je pouvais courir sous pression», a-t-il réagi au micro de la RTS. Le prochain objectif sera une médaille aux Championnats du monde. Je veux aller encore plus haut», a lancé celui qui a été devancé de six millièmes par le médaillé d'argent Nathaneel Mitchell-Blake.

A la quatrième place, le malheureux Bruno Hortelano (20’’05) manque la médaille pour un centième. Quarante ans après la médaille de bronze de Peter Muster sur 200 m, Wilson a démontré une capacité insoupçonnée à se surpasser au plus haut niveau international pour offrir à la Suisse son premier podium à Berlin. (nxp)

Créé: 09.08.2018, 21h07

Gasch de justesse en finale

Un saut de 2,21 m a suffi à Loïc Gasch pour atteindre la finale des championnats d’Europe à Berlin. Touché à la cheville aux championnats suisses, le Vaudois de 23 ans s’est hissé parmi les douze finalistes grâce à son parcours sans faute sur les trois premiers sauts.

Google Map

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.