Une alliance et le Maroc candidats pour 2026

Football - MondialLe ticket commun USA/Canada/Mexique, et le Maroc ont confirmé leurs candidatures. Décision en juin 2018.

Victor Montagliani, président de l'Association canadienne, Sunil Gulati, président de la Fédération américaine, et Decio de Maria, président de la Fédération mexicaine.

Victor Montagliani, président de l'Association canadienne, Sunil Gulati, président de la Fédération américaine, et Decio de Maria, président de la Fédération mexicaine. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'alliance Etats-Unis/Canada/Mexique d'un côté et le Maroc de l'autre ont confirmé formellement jeudi leur candidature à l'organisation du Mondial de football 2026 dont l'organisateur sera désigné en juin prochain, a annoncé la Fifa.

Le ticket commun USA/Canada/Mexique, qui fait figure de favori, et le Maroc avaient déjà déclaré leur intérêt pour l'organisation de la compétition qui pour la première fois de l'histoire réunira 48 sélections, contre 32 actuellement.

Les deux candidats avaient jusqu'au 30 novembre pour soumettre leur «accord de candidature dûment rempli», a précisé la Fifa dans un communiqué.

Réponse en juin

L'étape suivante est fixée au 16 mars prochain avec la soumission des dossiers de candidature complets.

En juin, le Conseil de la Fifa «sélectionnera les candidatures à soumettre au vote du Congrès», car c'est désormais l'ensemble des 211 fédérations composant la Fifa qui désigneront le pays hôte.

Le pays hôte du Mondial-2026 doit ensuite être désigné le 13 juin lors du 68e Congrès de la Fifa qui se tiendra à Moscou avant l'ouverture du Mondial-2018.

Si pas retenues

Dans le cas peu probable où aucune de ces deux candidatures ne serait retenue par le Congrès, la Fifa rouvrirait la procédure à toutes les associations membres, y compris l'UEFA et la Confédération asiatique.

Dans ce cas, le pays hôte serait alors désigné en mai 2020 lors du 70e congrès de la Fifa. Alors que des suspicions de corruption planent autour de la désignation en décembre 2010 par le Comité exécutif de la Fifa de la Russie pour le Mondial-2018 et du Qatar pour l'édition-2022, cette désignation revient désormais au Congrès. (afp/nxp)

Créé: 30.11.2017, 19h50

Articles en relation

Russie et Panama ont la cote chez les Suisses

Football Le tirage au sort des groupes du Mondial 2018 vont avoir lieu vendredi. Les joueurs de la Nati ont dévoilé leurs préférences. Plus...

Mondial 2018: qui devra affronter l'Espagne?

Football Il y a du «groupe de la mort» dans l'air: la Roja, qui n'est pas tête de série, sera l'équipe à éviter lors du tirage au sort, vendredi à Moscou. Plus...

Blatter: «Oui, j'ai reçu une invitation de Poutine»

Mondial 2018 Joseph Blatter, ancien président de la FIFA déchu et suspendu, se rendra quand même en Russie lors du Mondial 2018, a-t-il affirmé sur les ondes de la RTS. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.