L'arbitre belge connu en Suisse a été inculpé

FootballL'enquête anti-fraude dans le football belge a mené aux premières inculpations, jeudi.

Sébastien Delfèrière est connu des Suisses, il a arbitré Zurich, YB et l'équipe de Suisse.

Sébastien Delfèrière est connu des Suisses, il a arbitré Zurich, YB et l'équipe de Suisse.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Un arbitre professionnel et des dirigeants de club figurent parmi les premiers inculpés dans une vaste enquête anti-fraudes ciblant le milieu du football belge, qui doit donner lieu à la comparution de plus de 20 suspects devant un juge d'ici vendredi matin.

Les premiers inculpés sont Sébastien Delfèrière, arbitre de Pro League (en 2016, il avait dirigé le FC Zurich à Villarreal en Europa League (2-1 pour les Espagnols), YB à Nicosie dans la même compétition (1-0 pour les Chypriotes), ainsi que l’équipe nationale lors d’un match de qualification pour la Coupe du monde 2018 contre les Iles Féroé (2-0 pour la Nati), Olivier Somers, nouvel investisseur dans le FC Malines, Thierry Steemans, directeur financier du F.C. Malines et Dirk Huyck, président de Waasland-Beveren. Tous ont été libérés sous condition, sauf Thierry Steemans, placé sous mandat d'arrêt pour blanchiment d’argent, participation à une organisation criminelle et corruption privée passive et active.

C'est sur deux matches suspects disputés en mars 2018 et liés au «sauvetage» raté du FC Malines que se concentrent une bonne partie des investigations.

Au total, 28 personnes ont été interpellées mercredi en Belgique et un autre suspect encore jeudi matin, a indiqué le parquet fédéral.

La grande majorité d'entre elles doivent être présentées au juge d'instruction chargé du dossier dans un délai de 48 heures après les arrestations de mercredi matin.

En outre, le juge chargé du dossier a lancé deux mandats d'arrêt internationaux à l'encontre de deux suspects arrêtés à l'étranger, a précisé le parquet.

L'opération de police coordonnée par Eurojust a été menée simultanément mercredi en Belgique et dans six autres pays européens dont la France.

(nxp)

Créé: 11.10.2018, 17h52

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.