Passer au contenu principal

FootballL'Atalanta et Leipzig créent la surprise

Novices à ce niveau, les Italiens et les Allemands ont respectivement battu Valence (4-1) et Tottenham (1-0).

L'Atalanta Bergame a signé une nouvelle performance de choix en triomphant 4-1 de Valence. (Mercredi 19 février 2020)
L'Atalanta Bergame a signé une nouvelle performance de choix en triomphant 4-1 de Valence. (Mercredi 19 février 2020)
AFP

Ambiance de putsch en Ligue des champions: 24 heures après la défaite du vainqueur sortant Liverpool, les novices de l'Atalanta ont infligé une correction 4-1 à Valence, tandis que le finaliste malheureux de l'édition 2019 Tottenham s'est incliné 1-0 à domicile contre Leipzig qui débutait aussi à ce niveau de la compétition.

La grinta de l'Atalanta

Qui arrêtera l'Atalanta? Quatre jours après une victoire contre l'AS Rome en Serie A, cruciale dans la course aux places européennes, Bergame a signé une nouvelle performance de choix en triomphant 4-1 de Valence.

Face à une équipe espagnole qui avait fait preuve de sang-froid pour éliminer l'Ajax Amsterdam en phase de poules, les miraculés du groupe C, qualifiés pour les huitièmes de finale avec sept points seulement, ont montré dès la première période qu'ils ne comptaient pas s'arrêter en si bon chemin.

L'Atalanta, présente pour la première fois à ce stade de la compétition, a ouvert le score à la 16e minute via un tir à bout portant du Néerlandais Hans Hateboer. A la 42e, c'est son équipier Josip Ilicic qui a résisté à la pression de plusieurs adversaires avant d'expédier le cuir dans le coin supérieur gauche du but de Valence.

La partition bergamasque a viré à la démonstration en deuxième période, avec deux nouveaux buts de Remo Freuler (57e) et Hateboer (62e).

Privé mercredi de leurs défenseurs Ezequiel Garay et Gabriel Paulista, et de leur gardien titulaire Jasper Cillessen, les Espagnols ont sauvé l'honneur grâce à Denis Cheryshev (66e) et tenteront de se racheter chez eux, le 10 mars, au match retour.

Tottenham fait pschitt face à Leipzig

Le finaliste de la dernière C1 a perdu de sa superbe: mercredi lors de la réception du Red Bull Leipzig, les Spurs ont subi dès l'entame du match les assauts des vagues rouge et noir et se sont finalement inclinés 1-0, sur un pénalty converti par Timo Werner.

Sevrés de leur puissance de feu en l'absence des buteurs Harry Kane et Son Heung-min, les Londoniens ont opposé un solide engagement physique aux offensives des dauphins du Bayern Munich en Bundesliga. Plus menaçants que leurs hôtes, les visiteurs ont cependant échoué à concrétiser leur domination.

C'est finalement Ben Davies qui, en fauchant Konrad Laimer dans la surface, a débloqué involontairement la situation peu avant l'heure de jeu (58e). Tottenham a failli égaliser une quinzaine de minutes plus tard, mais le coup franc de Giovani Lo Celso s'est fracassé sur le poteau gauche de Péter Gulacsi.

L'air des huitièmes est décidément malsain pour les cadors de 2019, puisque la défaite des Spurs fait suite à celle de leur tombeur en finale, Liverpool, battu 1-0 par l'Atlético Madrid la veille.

La Coupe aux grandes oreilles va-t-elle perdre ses deux plus éminents courtisans dès le premier tour à élimination directe? Réponse dans une vingtaine de jours: les Londoniens se déplaceront à Leipzig le 10 mars, à la veille du match retour entre Reds et Madrilènes à Anfield.

(AFP)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.