Athletissima a vibré et Gatlin s’est encore imposé

LausanneL’Américain a signé sa vingt-sixième victoire consécutive, jeudi soir à la Pontaise, en réalisant un chrono de 9’’75 sur 100 m.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Asafa Powell, Justin Gatlin, Tyson Gay. Les trois hommes sont alignés dans les starting-blocks, respectivement aux couloirs 3, 4 et 5. L’attention est au centre de ce 100 mètres masculin, véritable point fort de la 40e édition d’Athletissima. Et pour cause, trois des quatre géants de la ligne droite - en l’absence d’Usain Bolt, blessé - sont réunis pour la première fois de l’année. Histoire de marquer les esprits à six semaines des Championnats du monde de Pékin.

Au coup de pistolet, Justin Gatlin se lève en tête; il la gardera jusqu’au terme de la course pour signer son vingt-sixième succès consécutif - 100m et 200m compris - en 9’’75. Powell et Gay semblent impuissants, face au sprinter de 33ans, invaincu depuis août 2013. Ils termineront également sous les dix secondes, mais malgré tout relégués à près de 20 centièmes (9’’92 pour les deux). «J’ai réalisé l’un de mes plus lents temps de la saison. J’ai manqué mon départ, mais je sais que c’est quelque chose que je peux travailler, donc je garde confiance pour la suite», déclarera le Jamaïcain, quadruple vainqueur d’Athletissima (2008, 2009, 2011 et 2013). «J’ai fait de mon mieux et je n’ai pas d’excuses», rebondira Gay, lucide devant la supériorité de Gatlin. «Et encore, je m’attendais à courir plus vite!» lâchera celui-ci.

«Ça a été une belle course, courue dans une atmosphère géniale»

Il y avait tout pour bien faire, hier soir à l’heure du 100mètres: une météo idéale (quelque 22degrés; 1,4 de vent positif) et un stade de la Pontaise plein (13'800 spectateurs, guichets fermés), garni d’un public chauffé par les prestations des athlètes suisses et des onze champions olympiques qui se sont succédé. A commencer par le bond de la Russe Anna Chicherova - sacrée à Londres -, synonyme de meilleure performance mondiale de la saison à la hauteur (2,03m). «J’ai senti que j’étais prête, même si le vent m’a quelque peu fait paniquer et m’a perturbé. A la fin, j’ai dû prendre des risques et ça a payé.»

La vengeance de Mo Farah

Derrière elle, le duel au triple saut entre le Cubain Pedro Pablo Pichardo et Christian Taylor - médaillé d’or aux JO 2012 - a tenu toutes ses promesses, avant de basculer dans le camp du deuxième (18,06m, record du meeting). «C’est extraordinaire, s’est exclamé l’Américain. Je suis de plus en plus constant. A moi de poursuivre dans cette direction d’ici à Pékin.» Le Britannique Mo Farah - doublement titré à Londres sur fond -, lui, s’est imposé pour sa première apparition à la Pontaise et, surtout, son premier 5000m de l’année (13’11”77). «J’ai adoré débuter ma saison ici, je reviendrai, a-t-il dit. Ce succès est aussi un moyen de répondre aux critiques concernant mon coach (ndlr: Alberto Salazar, secoué par des suspicions dans des affaires liées au dopage).»

Cerise sur le gâteau d’anniversaire d’Athletissima, le succès des Suissesses dans le relais 4x100m féminin en clôture de meeting. Si le record national n’est pas tombé (42’’ 94 l’an dernier à Lausanne), en partie en raison de la blessure d’Ellen Sprunger et du manque de compétition de Mujinga Kambundji, la victoire a logiquement été appréciée par les spectateurs et les protagonistes (Kambundji, Lea Sprunger, Lavanchy et Fanette Humair en 43’’ 73). «Ça a été une belle course, disputée dans une atmosphère géniale, a réagi la Ginginoise. Courir et gagner dans ce stade, celui dans lequel je m’entraîne quotidiennement, c’est quelque chose de super.»


Selina Büchel l’emporte sans forcer

Quelques jours après avoir battu le record de Suisse du 800 m au Meeting Areva de Paris (1’ 57”95), Selina Büchel n’a pas eu à forcer son talent pour remporter les deux tours de piste. Qu’importe le temps (2’ 01”68), l’ivresse de la victoire était bien là. «Je suis très contente de m’être imposée, soulignait la Saint-Galloise de 23ans. J’ai éprouvé des difficultés à me concentrer. Deux courses aussi importantes en six jours, c’était peut-être beaucoup.»

Champion d’Europe en titre du 400 m haies, Kariem Hussein (26 ans) a dû se contenter du 6e rang, en 49’’44, loin de son meilleur chrono (48’’47 à Marrakech en septembre 2014). «Je suis là pour apprendre, admettait le Thurgovien. J’ai commis des erreurs.»

Quatrième du 400 m haies en 56’26, Lea Sprunger (25 ans) avoue avoir été perturbée par la concurrence. «Si je dis ça à mon entraîneur, je vais me faire engueuler, ajoute la Ginginoise. Je ne suis finalement pas si loin du temps réalisé à La Chaux-de-Fonds (ndlr: 55’’60). A Lausanne, les conditions étaient complètement différentes. Je sais où j’ai perdu mes centièmes.»

Bien qu’elle ait enlevé sa série du 100 m B, Marisa Lavanchy (25 ans) ne cachait pas sa déception au moment de reprendre ses esprits. «J’étais venue pour faire beaucoup mieux que 11’’60», soufflait la Rolloise du LC Zürich. Je m’attendais même à battre mon record personnel (ndlr: 11’’47).

8e et dernière du 200 m en 23’’27, Mujinga Kambundji a eu l’occasion de mesurer tout ce qui la sépare d’une championne olympique de la trempe d’Allyson Felix, victorieuse en 22’’09. Il est vrai que la Bernoise relève de blessure.

Gérard Bucher

Créé: 09.07.2015, 22h47

Résultats

Lausanne. Athletissima. Ligue de diamant. Messieurs. 100 m (1,4 m/s): 1. Gatlin (EU) 9’’75. 2. Powell (Jam) 9’’92. 3. Gay (EU) 9’’92.
Course B (+ 0,3 m/s): 1. Schenkel (S) 10’’41. 2. Mancini (S) 10’’55. 3. Fongué (S) 10’’57.
200 m: 1. Hughes (GB) 20’’13. 2. Jobodwana (AfS) 20’’21. 3. Young (EU) 20’’27.
800 m: 1. Amos (Bot) 1’43’’27. 2. Rudisha (Ken) 1’43’’76. 3. Rotich Cheruiyot (Ken) 1’44’’44.
5000 m: 1. Farah (GB) 13’11’’77. 2. Kejelcha (Eth) 13’12’’59. 3. Cheruiyot Soi (Ken) 13’17’’17.
400 m haies: 1. Jackson (EU) 48’’71. 2. Van Zyl (AfS) 48’’92. 3. Kudryavtsev (Rus) 49’’01. Puis: 6. Hussein (S) 49’’44.
Perche: 1. Wojciechowski (Pol) 5m84. 2. Holzdeppe (All) 5’’76. 3. Lavillenie (Fr) 5’’76.
Triple saut: 1. Taylor (EU) 18m06. 2. Pablo Pichardo (Cuba) 17m99. 3. Craddock (EU) 17m30.
Javelot: 1. Walcott (Tri) 90m16. 2. Vesely (Tch) 87m97. 3. Pitkämäki (Fin) 87m44.
Poids: 1. Storl (All) 22m20. 2. Kovacs (EU) 21m71. 3. Hoffa (EU) 21m30.
Dames. 100 m (+ 5,4 m/s !): 1. Gardner (EU) 10’’76.
Course B (+0, 8 m/s): 1. Lavanchy (S) 11’’60.
200 m (+ 1,9 m/s): 1. Felix (EU) 22’’09. 2. Schippers (PB) 22’’29. 3. Ahouré (CdI) 22’’36. Puis: 8. Kambundji (S) 23’’27.
400 m: 1. Miller (EU) 49’’92. 2. Richards-Ross (EU) 51’’12. 3. Williams-Mills (Jam) 51’’15.
800 m: 1. Büchel (S) 2’01’’68. 2. Ludlow (EU) 2’02’’08.
1500 m: 1. Hassan (PB) 4’02’’36. 2. Faith Kipyegon (Ken) 4’03’’38. 3. Simpson (EU) 4’03’’54.
100 m haies (+ 1,7 m/s): 1. Harper-Nelson (EU) 12’’55. 2. Stowers (EU) 12’’58. 3. Harrison (EU) 12’’63.
Course B (+ 1,6 m/s): 1. Jones (EU) 12’’88. Puis: 3. Reuse (S) 13’’27.
400 m haies: 1. Petersen (Dan) 55’’ 01. 2. Theron Nel (AfS). 3. Wells (Aus) 56’’25. 4. Lea Sprunger (S) 56’’26.
3000 m steeple: 1. Nyambura (Ken) 9’16’’99. 2. Ayalew (Eth) 9’17’’22. 3. Coburn (EU) 9’20’’67. Puis: 14. Schlumpf (S) 10’01’’20.
Hauteur: 1. Chicherova (Rus) 2m03 (MPM). 2. Beitia (Esp) 1m94. 3. Kinsey (Su) 1m94.
Longueur; 1. Bartoletta (EU) 6m86. 2. Proctor (GB) 6m79. 3. Nettey (Can) 6m68. Puis: 9. Pusterla (S) 6m17.
Disque: 1. Pérez (Cuba) 67m13. 2. Perkovic (Cro) 67m06. 3. Caballero (Cuba) 66m04.
4x100 m: 1. Suisse (Kambundji, Lea Sprunger, Lavanchy, Fanette Humair) 43’’74. 2. Pologne 44’’00. 3. Suède 44’’69.
Fauteuil roulant. Messieurs. 1500 m: 1. Hug (S) 3’08’’66.

Articles en relation

Justin Gatlin, roi du sprint à Lausanne

Athletissima Le meeting lausannois fêtait ses 40 ans jeudi à La Pontaise. Et le spectacle fut au rendez-vous. Plus...

«A 40 ans, on espère être aussi en forme qu'Athletissima!»

Sports Tous deux très attachés à Lausanne, les sprinteurs Tyson Gay et Asafa Powell promettent des étincelles sur la plus grande bougie de cet anniversaire: le 100 m. Plus...

Une semaine de folie pour Emma Bilham

Triathlon L’employée d’Athletissima sera au départ des championnats d’Europe, samedi à Genève. Plus...

Les stars font pétiller les yeux des enfants romands

Athletissima 48 heures avant le meeting lausannois, les champions ont joué les entraîneurs de luxe. Plus...

«Un titre européen ne te fait pas courir plus vite»

Athlétisme Kariem Hussein s’alignera sur le 400 m haies d’Athletissima, dans deux semaines à la Pontaise. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.